1 Février 2016

Nigeria: Pas de liberté conditionnelle pour le leader indépendantiste

opinion

Un tribunal nigérian a refusé vendredi 29 janvier d'accorder la liberté conditionnelle au militant indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu et deux autres prévenus accusés de "trahison", décidant qu'ils devaient rester en détention jusqu'à leur procès.

M. Kanu, dont l'arrestation en octobre avait provoqué une vague de protestations dans le sud-est du Nigeria, a plaidé non coupable, la semaine dernière, des accusations de trahison pour lesquelles il encourt une peine de prison à vie. Le juge a dit craindre que M. Kanu, qui a la double nationalité nigériane et britannique, ne se présente pas devant le tribunal s'il était libéré sous caution. Le procès a été ajourné au 9 février.

Nigeria

Un attentat meurtrier à Maiduguri cause la mort de 16 personnes

Au Nigeria, 3 femmes se sont faites exploser, dimanche 22 octobre au soir à Maidugouri, capitale de l'Etat du… Plus »

Copyright © 2016 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.