17 Février 2016

Seychelles: Les Seychelles saluent le rôle de paix et d'unité de Boutros Boutros Ghali suivant son décès

Victoria, Seychelles — Suivant la disparition de l'ancien Secrétaire général des Nations Unies, Boutros Boutros Ghali, le président des Seychelles James Michel, a exprimé ses plus sincères condoléances.

Boutros Boutros-Ghali est décédé" à l'âge de 93 ans.

Le diplomate égyptien avait été le premier Africain à accéder au poste de secrétaire général, une fonction qu'il avait occupée entre 1992 et 1996.

Dans son message le Président Michel a décrit Boutros Ghali «comme étant non seulement un homme d'État dominant de notre temps, mais aussi un grand fils de l'Égypte et du continent africain."

Il a en outre noté " que les Seychelles ont de bons souvenirs de M. Boutros-Ghali pour le rôle clé qu'il a joué dans la promotion d'un avenir plus équitable pour les pays en développement ».

Boutros Ghali s'est rendu aux Seychelles en 1989 en tant que ministre des affaires étrangères de l'Égypte.

Dans sa lettre, de condoléances Michel a fait remarquer que M. Boutros-Ghali laisse derrière lui la paix et l'unité, un héritage dont on se souviendra pour sa grande contribution à l'ONU.

Le chef de l'État seychellois a également souligné la contribution de M. Boutros Ghali à la promotion de la langue française et la construction de ponts plus solides à la coopération dans le monde francophone en tant que 1er Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie.

Seychelles

Epidémie - Un cas de peste importé confirmé aux Seychelles

L'épidémie de peste à Madagascar a été exportée aux Seychelles. Ce pays aurait… Plus »

Copyright © 2016 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.