17 Février 2016

Angola: Ministre des Relations Extérieures consterné par la mort de Boutros Ghali

Luanda — Le ministre angolais des Relations Extérieures, Georges Rebelo Pinto Chikoti, a manifesté mercredi à Luanda sa consternation par la mort de l'ex-Secrétaire Général des Nations Unies, Boutros Boutros Ghali.

"C'est un moment particulièrement douloureux. L'Afrique a perdu un de ses grands fils, Boutros Ghali, qui a dirigé l'ONU dans une période importante de l'histoire de l'Angola, a laissé des mémoires pour des Angolais, car il a très bien travaillé pour l'intérêt de l'Afrique et aussi de la Communauté internationale", a souligné le chef de la diplomatie angolaise.

Emporté par la maladie, Boutros Ghali, francophone et égyptien d'origine, fut un politique et diplomate qui a été élu sixième Secrétaire Général des Nations Unies, organisation qu'il a dirigée de janvier 1992 à décembre 1996.

Georges Chikoti a rappelé que quand Boutros Ghali a été élu à la tête des Nations Unies, l'Angola vivait une période très difficile, qui exigeait des négociations entre le Gouvernement et l'UNITA (Alors rébellion armée), au lendemain des élections générales et démocratiques organisées en Angola, et dont les résultats définitifs ont été rejetés par ce dernier, devenu actuellement principal parti de l'opposition.

Ce mercredi, le Président angolais, José Eduardo dos Santos, a reçu en audience l'Envoyé spécial de l'Union Africaine pour la République Démocratique du Congo, Edy Nkojo, avec qui il a abordé des questions liées au processus d'élections à l'Est de ce pays de la Région des Grands Lacs, et dont la réalisation est prévue en novembre 2016.

Angola

Interclube affronte BDF à la ligue africaine

L'équipe sénior féminine de basketball de l'Interclube croise, lundi à Gaborone. Plus »

Copyright © 2016 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.