19 Février 2016

Liberia: Le congrès national du NPP se poursuit à Buchanan

Le sixième Congrès national biennal de l'ancien parti au pouvoir, le National Patriotic Party (Parti National Patriotique ou NPP) de l'ex-président Libérien Charles Taylor détenu en Grande-Bretagne se poursuit aujourd'hui à Buchanan, dans le comté de Grand Bassa.

Le Secrétaire général national du NPP, Andrew Peters, avait déclaré que le sixième congrès biennal de l'ancien parti au pouvoir se tiendrait du 17 au 18 février 2016 en conformité avec les textes du parti et les lignes directrices de la Commission électorale nationale (NEC).

"Tous les délégués sélectionnés sont donc invités à se réunir au siège national du parti pour le départ pour Buchanan", avait déclaré mercredi le secrétaire général dans une communication. Initialement prévu pour avoir lieu le 17 août 2015, le congrès national du NPP avait été invalidé par La Commission électorale nationale sous prétexte que le parti n'avait pas l'autorisation de tenir un congrès dans le temps. La NEC avait demandé au parti de mettre fin au congrès parce que l'enquête qui avait été ouverte par la commission pour faire la lumière sur le conflit de leadership dans lequel s'était engouffré le parti était toujours en cours.

Le parti avait été empêtré dans une bataille sans merci de leadership, conduisant à une scission, un groupe étant dirigé par Me Théophile C. Gould et une autre faction par Randolph Cooper. Gould était accusé de vouloir se perpétuer à la tête du parti en dépit du fait que son mandat constitutionnel était arrivé à terme. Un congrès avait donc été organisé par la faction dirigée par M. Cooper et le Représentant James Biney du comté de Maryland avait été élu à la tête du bureau politique du parti.

Toutefois, à la suite d'un recours déposé par le groupe de M. Gould, la Commission électorale nationale avait invalidé le congrès, tout en mandatant cependant la direction de Biney d'assurer l'intérim et de préparer un congrès auquel prendra part toutes les parties en conflit.

Selon le NPP, plus de 150 délégués de l'ensemble des 15 subdivisions politiques du Libéria devraient converger ce jeudi à Buchanan pour élire une nouvelle équipe dirigeante qui devra conduire le parti aux élections l'année prochaine conformément aux instructions de la Commission électorale nationale (NEC).

Trois partis du bloc de l'opposition ont été conviés au congrès national du 18 février. Il s'agit du Congrès pour le changement démocratique (CDC) du sénateur George Weah, le All Liberians Party de l'homme d'affaires Benoni Urey et le Parti démocratique populaire libérien (LPDP) du Président de la chambre des représentants, Alex Tyler.

Pendant ce temps, le secrétariat n'a pas été en mesure de rendre public les noms des candidats qui briquent les principaux postes électifs du directoire du parti.

Liberia

Aux Etats-Unis, un ancien rebelle libérien rattrapé par ses crimes

Son nom de guerre était « Jungle Jabbah ». Cet ancien commandant rebelle libérien risque… Plus »

Copyright © 2016 The New Dawn. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.