26 Février 2016

Sahara Occidental: Une société lituanienne cesse ses importations de phosphate du Sahara occidental occupé

Washington — La société lituanienne de production d'engrais Lifosa a décidé de mettre fin à ses importations de phosphate en provenance du Sahara occidental occupé, pour se mettre en conformité au droit international, a annoncé, jeudi, EuroChem qui est la maison-mère de Lifosa.

Cette société "n'a pas l'intention d'acheter du minerai des phosphates du Sahara Occidental en 2016, ni dans un avenir prévisible", a écrit le groupe russe EuroChem dans une correspondance adressée à Western Sahara Resource Watch (WSRW).

Lifosa était l'un des plus gros importateurs de phosphate provenant du Sahara occidental occupé.

Au cours des sept dernières années, la société a commercialisé plus de 2 millions de tonnes de ce produit provenant des territoires sahraouis occupés.

Le rapport pour pillage établi en 2014 par WSRW avait classé Lifosa comme le deuxième plus gros importateur du monde en phosphate.

WSRW était en contact avec Lifosa et son propriétaire EuroChem Group depuis 2010. Les réticences de cette entreprise lituanienne à répondre aux questions de WSRW a entraîné son retrait, en 2011, de la liste des sociétés socialement responsables de l'ONU.

Cette liste est tenue par le Pacte mondial, une initiative de l'ONU qui encourage les entreprises à travers le monde à adhérer aux principes de responsabilité sociale des entreprises.

Depuis lors, Lifosa et EuroChem ont mené des discussions avec WSRW et ont fini par changer dÆattitude concernant les importations du phosphate sahraoui.

En mars 2014, la compagnie a informé WSRW de son intention de diversifier ses importations en phosphate, et ce, avant de décider de cesser toute importation du phosphate sahraoui à partir de 2016.

"Nous félicitons Lifosa de s'être mise en conformité au droit international en mettant fin à ses achats provenant des territoires sahraouis occupés", a déclaré la coordinatrice de WSRW en Lituanie, Mme Sandra Bogdanova.

"Le Maroc n'a pas le droit de vendre les ressources naturelles du peuple sahraoui, puisque de telles ventes ne font que prolonger le conflit. Nous sommes sûrs que la décision de Lifosa sera chaleureusement accueillie par le peuple du Sahara occidental", a-t-elle ajouté.

Lifosa était le dernier importateur européen de phosphate provenant du Sahara occidental occupé. Avec ce retrait, toutes les expéditions vers l'Europe ont cessé à l'exception d'un seul envoi vers l'Ukraine opéré en 2015.

En 2013, la société australienne Impact Fertilizers avait aussi annoncé la fin de ses importations, à laquelle s'ajoutent les compagnies de fertilisants de Norvège, d'Allemagne et des Etats-Unis.

Copyright © 2016 Sahara Press Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.