24 Février 2016

Sud-Soudan: Violents affrontements et afflux de blessés à Pibor

communiqué de presse

Le 23 février, de violents affrontements ont oppposé l'armée et différents groupes rebelles à Pibor, ville située dans l'État oriental du Jonglei, au Soudan du Sud. Au moins 35 personnes ont été blessées et envrion 1 000 autres afflué dans la base de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), en quête de sécurité et de protection.

Plusieurs maisons ont été détruites. Le centre de santé MSF a été pillé. Du fait de la proximité d'échanges de tirs nourris l'équipe a elle aussi décidé de se retrancher dans l'enceinte du camp de la MINUSS. C'est là que notre personnel médical, qui avait emporté des médicaments et du matériel médical avec lui, a pris en charge des blessés.

Les affrontements se sont poursuivis le 24 février et sont toujours en cours. Aujourd'hui, à la mi-journée, 35 personnes avaient été soignées. Mais, sans moyens chirurgicaux, impossible d'effectuer les opérations d'urgence pourtant absolument nécessaires.

« La population de Pibor a besoin de soins médicaux de toute urgence et nous ne disposons que de ressources très limitées pour pouvoir répondre à ces besoins vitaux, explique Corinne Benazech, chef de mission MSF. Nous devons évaluer l'ampleur des dégâts et des pillages dans le centre de santé MSF. Si nous ne pouvons pas y reprendre nos activités, la situation, déjà difficile, pourrait devenir catastrophique, étant donné que nous sommes les seuls acteurs médicaux de la région. »

Le 18 février, des combats dans le site de protection des civils de Malakal ont fait au moins 18 morts, dont 2 employés de MSF. « Nous demandons, une nouvelle fois, l'ensemble des acteurs armés à respecter le droit international humanitaire qui protège les civils, les structures sanitaires et la délivrance de l'aide humanitaire », appelle Corinne Benazech.

Sud-Soudan

L'ONU dresse un bilan alarmant de la situation humanitaire et sécuritaire

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, a… Plus »

Copyright © 2016 Medecins Sans Frontieres. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.