29 Février 2016

Tchad: La journée ville morte contre Idriss Déby largement suivie

Photo: Wikimedia Commons
Idriss Deby, président du Tchad
opinion

L'appel à la journée ville morte de la coalition «Ça suffit» a été largement suivi dans différentes villes du Tchad, le 24 février.

Les associations entendaient empêcher le président Idriss Déby de briguer un cinquième mandat lors de la présidentielle du 10 avril prochain. A Ndjamena, les commerces et marchés ont été paralysés. L'administration a ouvert, mais a tourné au ralenti. Ndjamena avait des allures de jours fériés. Les marchés, échoppes, écoles étaient fermés. Il n'y avait pas beaucoup de transports, les rues étaient plutôt désertes. Une chose est sûre, la société civile vient de montrer qu'elle peut mobiliser contrairement à l'opposition qui n'a pas réussi à faire sortir la foule pour sa marche pacifique, interdite par les autorités.

En savoir plus

L'opposant Mahamat Tahir Korom se dit menacé par le pouvoir et quitte le pays

Au Tchad, Mahamat Taher Korom, le président de l'Union des jeunes pour le renouveau (UNDR), un organe… Plus »

Copyright © 2016 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.