1 Mars 2016

Sénégal: Le pays entre dans l'ère des pays sans arbres

opinion

Un parc zoologique à Hann, quelques baobabs encore debout dans les villages traditionnels à Ngor, Yoff, Yarakh ou Cambérène, ajoutés à de vieux figuiers, autres caïlcédrats et badamiers mal entretenus, le patrimoine vert de la capitale sénégalaise ne cesse de s'appauvrir chaque jour. A Dakar, dont le nom est lié à la présence d'un arbre, le tamarinier, la situation de l'arbre s'aggrave et le risque est grand de voir disparaître pour de bon, les derniers grands arbres comme le baobab.

Sénégal

23 nouveaux experts comptables versés dans le marché de l'UEMOA

Le marché de l’Union économique monétaire ouest africain (Uemoa) vient de s’enrichir de… Plus »

Copyright © 2016 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.