23 Mars 2016

Signature d'un accord de prêt de financement de la route Gbarnga - Salayea, dans la République du Libéria

Photo: Kuwait Fund
L'accord de prêt a été signé par SEM Amara Konne, ministre des Finances et M. Ghanem Sulaiman Al-Ghenaiman, Directeur général adjoint du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe.
communiqué de presse

L'accord de prêt a été signé au nom de la République du Libéria par SEM Amara Konne , , ministre des Finances et au nom du Fonds par M. Ghanem Sulaiman Al-Ghenaiman, Directeur général adjoint du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe en présence de M. Thamer Al-Failakawi, directeur régional pour les pays d'Afrique de l'Ouest au Fonds.

L'objectif du projet est d'améliorer le développement économique et social de la région centrale du Libéria, et en même temps de participer à relier le Libéria avec les républiques voisines de la Guinée et de la Sierra Leone.

Le projet comprend les travaux de construction pour atteindre un tout-temps route asphaltée d'une longueur approximative d'environ 81 km et une largeur de 7,5 m. (Avec 1,5 m. épaules de chaque côté) entre Gbarnga et Salayea. Le projet comprend également des œuvres d'installations de drainage, de construction re ou de réhabilitation de ponts, la protection, la sécurité et les installations de protection de l'environnement, ainsi que les services de conseil pour revoir la conception détaillée et de la supervision de la construction, et de soutien institutionnel, et l'acquisition de terrains de construction. Le projet devrait être achevé d'ici la fin de 2019.

Le coût total du projet est estimé à environ 9,095.51 milliards de dollars libériens, soit l'équivalent d'environ KD 24.821.000, ce qui représente environ 85,8% du coût total du projet. Le prêt du Fonds couvrira environ 17% du coût total du projet, soit d'environ 20% de la composante de change des coûts du projet. Le projet sera également financé, en collaboration avec le Fonds, par le Fonds saoudien pour le développement avec prêt d'un montant d'environ 5,88 millions de dinars koweïtiens, soit 20% du coût total du projet, le Fonds OPEP pour le développement international avec un prêt dans le montant d'environ 5,88 millions de dinars koweïtiens, soit 20% du coût total du projet, le Fonds d'Abu Dhabi pour le développement avec prêt d'un montant d'environ 4.410.000 Dinars koweitiens représentant 16,8% du coût total du projet, et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique avec prêt d'un montant d'environ 2,61 millions de dinars koweïtiens représentant 10% du coût total du projet, alors que le gouvernement fournira pour le financement du reste des coûts du projet.

Le prêt sera pour une période de 26 ans dont 5 ans période de grâce, et sera amorti en 42 versements semestriels, dont le premier sera exigible le 1 er date à laquelle tout intérêt ou autre charge pour le prêt tomberont due après l'écoulement de la période de grâce mentionnée ci-dessus.

Le prêt porte un taux d'intérêt à 1% par an, en plus de 0,5% par an pour couvrir les frais administratifs et autres frais engagés dans la mise en œuvre de l'Accord de prêt.

En conclusion de cet accord, il sera le troisième prêt que le Fonds a fourni au Libéria, où le Fonds précédemment fourni deux prêts d'un montant d'environ 6 millions de Dinars Koweitiens équivalent à environ $ 20 millions pour le financement de projets dans le secteur des transports. En outre, le Fonds a également fourni au Libéria avec une assistance technique d'environ 423.000 Dinars Koweitiens (équivalent à environ 1,44 million de dollars américains) pour le financement d'études de faisabilité de ce projet.

Copyright © 2016 Kuwait Fund For Arab Economic Development. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.