28 Mars 2016

Cote d'Ivoire: De retour de la CPI, Sam l'Africain demeure à la une des quotidiens ivoiriens

Photo: fraternité matin
Simone Gbagbo

Sam l'Africain réintègre l'Alliance des forces démocratiques (AFD) dont il avait été suspendu suite à la révélation de son identité comme « témoin-clé pour le bureau du procureur » dans l'affaire Gbagbo, apprend-t-on de Notre Voie ce vendredi 25 mars.

« ... Il est parti à la CPI pour dire sa part de vérité de façon responsable et juste pour que la vérité triomphe », s'est justifié Pascal Affi N'Guessan, président de cette coalition de l'opposition ivoirienne.

Ce à quoi rétorque Kanigui Soro, député du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir), via Soir Info, pour qui Sam l'Africain « a voulu se saisir de la tribune de la CPI pour se redonner une côte de popularité qu'il avait déjà perdue ».

Pour soutenir son accusation, le député note qu'il « s'est fait accueillir quand il rentrait à Abidjan ». Car, il y a eu en effet « un bain de foule pour Sam l'Africain », témoigne le correspondant de Notre Voie à l'aéroport d'Abidjan.

Pour L'Intelligent d'Abidjan, l'audition de Sam l'Africain a été une « récréation ». De courte durée pour les partisans de Laurent Gbagbo qui viennent de subir « une douche froide » avec la condamnation du congolais Jean-Pierre Bemba par la CPI, dans un procès qui a « des similitudes » avec celui de Gbagbo et Blé Goudé, explique le journal.

Récréation ou pas, Sam l'Africain invite ses détracteurs à se rendre à la CPI « pour dire leur part de vérité » car, soutient-il, « la CPI n'a jamais fermé ses portes », peut-on lire dans Le Temps.

En savoir plus

Le procès Gbagbo-Blé Goudé a un rapport « fondamental » avec la France, selon Emmanuel Altit

Sam l'Africain s'était trompé. Il a donc, en début d'audience, voulu corriger un… Plus »

Copyright © 2016 Ivoire Justice. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.