5 Avril 2016

Congo-Brazzaville: Coups de feu à Brazza

Des hommes armés ont attaqué la capitale congolaise dans la nuit de dimanche à lundi dernier.

Ça courait lundi dans tous les sens à Brazzaville. Des populations des quartiers sud de la capitale congolaise paniquées, tentaient de fuir les combats qui ont éclaté dans la nuit entre des hommes en civil armés et forces gouvernementales. Selon des sources médiatiques, des coups de feu se faisaient encore entendre hier en matinée alors que des hélicoptères de l'armée survolaient dans le ciel. Outre des commissariats, les assaillants ont aussi incendié la mairie de Makélékélé, un des quartiers sud de Brazzaville, acquis à l'opposition et hostile au régime en place.

Dans une déclaration officielle, le gouvernement a accusé des ex-miliciens Ninja Nsiloulou, combattants d'une ancienne faction de la guerre civile dite du Pool, survenue au lendemain du retour de Denis Sassou Nguesso au pouvoir en 1997. Le communiqué officiel souligne que les assaillants ont commis des «voies de faits et diverses exactions sur les populations civiles, lesquelles se voient contraintes de quitter leurs lieux d'habitation». «Force est de constater que cette situation est consécutive à l'élection présidentielle du 20 mars, grand moment de démocratie apaisée, scrutin dont les populations attendent tout simplement la publication des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle», poursuit le texte du gouvernement. Le président Sassou Nguesso ayant été réélu avec 60,39% des voix, selon la Commission électorale.

Congo-Brazzaville

Copyright © 2016 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.