8 Avril 2016

Cote d'Ivoire: Ouverture d'Abi-Reggae 2016/ Moussa Dosso, promoteur - "Une histoire est en train de s'écrire"

"Nous revoilà pour la deuxième fois à Abidjan, devenue pour la circonstance la capitale mondiale du reggae. Voici une histoire qui est en train de s'écrire dans une salle où le brassage des cultures est une réalité", a indiqué, hier, le président d'honneur de l'Ong Abi, promoteur du festival Abi-Reggae, Moussa Dosso, lors de la cérémonie d'ouverture de la 2ème édition de l'événement, prévue du 7 au 10 avril prochain, au Palais de la Culture Bernard Binlin Dadié d'Abidjan-Treichville.

Quant au directeur du colloque du Festival, Pr. Anzoumana Ouattara, il en a égrené les 4 panels dont "Enjeux présents de la mémoire de l'esclavage", "Défis du panafricanisme économique", "Rastafari, religion ou style de vie " et "De Tangara Speed Godha à Tiken Jah : originalité du reggae en Côte d'Ivoire" et a relevé leurs enjeux.

Avant de déclarer ouvert l'Abi-Reggae 2016, le ministre de la Culture, Maurice Bandaman, a félicité Moussa Dosso qui permet, selon lui, de perpétuer l'action des sommités de l'histoire panafricaine incarnée par la musique reggae.

"Merci de nous rassembler autour de la mémoire des grands combattants de la dignité des Noirs. Notamment Marcus Garvey, Haïle Selassie, Nelson Mandela, Félix Houphouët-Boigny et Kouame Nkrumah", a-t-il souligné.

En outre, Maurice Bandaman s'est réjoui que ses "frères" traversent la mer, des continents, pour revenir sur la terre de leurs ancêtres et vivre l'événement, faisant référence aux nombreux Jamaïcains venus à titre personnel ou en tant qu'invités tels que Mutabaruka, Morgan Heritage et Julian Marley (un des fils de feu Bob).

Le ministre de la Culture a rappelé que le reggae est une musique de combat qui rassemble, crée l'amour.

Dans la foulée, l'exposition du festival a été inaugurée, avant que ne démarre le panel sur "Enjeux présents de la mémoire de l'esclavage", qui devrait être suivi de "Défis du panafricanisme économique".

L'honneur est revenu à l'ensemble R. Light a donné un avant-goût de la fête.

Cote d'Ivoire

Ministère de l'Intégration africaine - Un atelier pour faire le bilan de 2017

Le ministère de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur organise, depuis hier, un… Plus »

Copyright © 2016 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.