8 Avril 2016

Afrique: Commission africaine des Droits de l'Homme et des peuples - La 58ème session a débuté à Banjul

La 58ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des peuples (CADHP) a démarré, mercredi, à l'hôtel Kairaba de Banjul, en Gambie. Cette rencontre qui va durer jusqu'au 20 avril, se tient en présence de M. Sulluman Samba, secrétaire général de la présidence de la République islamique de la Gambie.

Mme Pansy Tlakula, originaire d'Afrique du Sud, présidente de la CADHP, a, à l'ouverture, sur les droits humains en Afrique, d'un bilan "contrasté" ces six derniers mois.

Si elle a salué la bonne tenue des élections présidentielles au Bénin et du référendum au Sénégal, elle a, par contre, dénoncé les violations des Droits de l'Homme dans plusieurs pays du continent, notamment au Burundi.

Dans ce pays, a-t-elle indiqué, une mission de la Commission s'est rendue pour "entendre des témoignages de torture, de disparitions forcées, de détentions arbitraires, de tueries...

" Pour elle, si les défis à relever en matière de respect de Droits de l'Homme en Afrique restent immenses, "ils ne sont pas pour autant insurmontables".

Pour sa part, Mme Badjo Paulette Ezouehu, ministre ivoirienne des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques, sur la question des attaques terroristes, a assuré que "la Côte d'Ivoire ne saurait sacrifier les Droits de l'Homme sur l'autel de la lutte contre le terrorisme".

Toutefois, elle a déçu certains participants dans la salle. Car, alors qu'elle a été cooptée pour parler au nom des pays de l'Union africaine de la situation des Droits de l'Homme en Afrique, elle s'est excusée de ne pouvoir le faire.

"Je parlerai de la Côte d'Ivoire", a-t-elle averti. Et là, elle n'a fait que dresser un bilan élogieux de l'action du gouvernement Ouattara depuis 2011.

Au cours de cette session, les communications et les rapports périodiques des Etats membres en matière de Droits de l'Homme seront entendus. Les activités de promotion et des autres questions proposées par les Ong seront également examinés.

Gambie

Le don de voitures à des membres de l'Assemblée fait polémique

Le mois dernier les membres de l'Assemblée nationale ont eu droit à un beau cadeau de la part de la… Plus »

Copyright © 2016 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.