12 Avril 2016

Nigeria: L'armée nigériane doit reconnaître le massacre de 347 chiites

communiqué de presse

Les révélations attribuant à l'armée nigériane le massacre et l'inhumation dans des charniers de 347 membres d'un groupe religieux chiite doivent donner lieu de toute urgence à une enquête, a déclaré Amnesty International mardi 12 avril, et toute personne soupçonnée d'avoir joué un rôle dans ces crimes doit être traduite en justice.

Un représentant du gouvernement de l'État de Kaduna a évoqué ces exécutions extrajudiciaires - qui ont eu lieu entre les 12 et 14 décembre 2015 à Zaria - lors d'une audience publique de la Commission judiciaire d'enquête, confirmant les constats d'Amnesty International.

« La révélation par le gouvernement de l'État de Kaduna que des centaines de chiites ont été tués par balle et jetés dans des charniers, est une première étape importante vers le procès des responsables présumés de ces atrocités », a déclaré M.K. Ibrahim, directeur d'Amnesty International Nigeria.

« Il est désormais impératif que les charniers soient protégés afin qu'une enquête médicolégale indépendante et exhaustive puisse commencer. Les dépouilles des victimes doivent être exhumées et les autorités nigérianes doivent immédiatement révéler où se trouvent les personnes faisant l'objet d'une détention non reconnue, et les inculper ou les libérer. »

Amnesty International effectue des recherches sur le massacre de Zaria depuis janvier 2016. Un rapport complet sera rendu public dans un futur proche.

Le communiqué de presse publié par Amnesty International le 15 décembre 2015 au sujet de ces événements est disponible à l'adresse suivante : https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2015/12/nigeria-killings-of-shiites-in-zaria-must-be-urgently-investigated/

Nigeria

Aiteo nouveau sponsor titre des CAF Awards

Le géant nigérian du secteur énergétique, Aiteo, un des leaders du continent africain dans… Plus »

Copyright © 2016 Amnesty International. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.