18 Avril 2016

Afrique de l'Ouest: Dividende démographique (DD) - Mieux outiller les experts nationaux sur les comptes de transfert intergénérationnels

Photo: UNFPA/WCARO
Illustration Dividende Démographique
communiqué de presse

Feuille de route sur le dividende démographique (DD) pour les pays partenaires du projet SWEDD: Un Atelier régional à Dakar du 18 au 28 avril 2016

L’atelier de formation qui vient de débuter s’inscrit dans la cadre de la Feuille de route du Bureau régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (BRAOC) et des stratégies mises en œuvre pour soutenir la capture du dividende démographique dans la région.

Organisé en collaboration avec le Centre de Recherche en Economie et Finance Appliquée (CREFAT) de l’Université de Thiès (Sénégal), l’atelier permettra aux experts nationaux des pays participants à l’Initiative d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD)- Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad- ainsi que de la Guinée[1]- d’acquérir les capacités techniques afin de réaliser un diagnostic fondé sur les fondements de l’économie et de la démographie selon une approche dite de la comptabilité intergénérationnelle. Il s’agit d’une des approches permettant actuellement de mesurer l’état du dividende démographique.

Les experts en profiteront pour concevoir des analyses du système de développement de leurs pays, en combinant des statistiques basées sur les structures de population et les agrégats des comptes nationaux : il s’agit de la méthodologie dite des « Comptes de Transfert Intergénérationnels » ou « National Transfer Account (NTA) ».

A la fin de la formation, les experts nationaux pourront mener ce type d’analyse et réaliser un profil NTA pour chacun des pays dont le rapport sera disponible pour mieux comprendre la situation du DD et les axes d’interventions possibles en termes de politiques publiques.

Des délégations des missions permanentes des pays de l'Union Africaine (UA) participeront également à l’atelier dans la mesure où les résultats des travaux contribueront à impulser la conception de la feuille de route qu’examinera le prochain Sommet de l’UA sur le DD et la Jeunesse en 2017 pour le développement durable du continent.

Tous se réunissent ce 18 avril dans le but d’élaborer le profil NTA des pays et de maîtriser le modèle d’analyse du dividende démographique, afin de poursuivre le processus d’engagement de capture dans leurs pays respectifs. Grâce à cette méthodologie, les pays seront en mesure d’ajuster leurs politiques économiques en fonction des agrégats selon la structure par âge de leurs populations, tout en intégrant le dividende démographique dans leurs stratégies de développement.

La Mauritanie a été le premier pays SWEDD à développer son profil NTA lors de la première séance de formation organisée pour les pays SWEDD organisée en mars dernier au Sénégal. Le Directeur régional de l’UNFPA BRAOC, M. Mabingue Ngom, en a profité pour réaffirmer « l’engagement du Fonds des Nations Unies pour la population d’accompagner techniquement tous les pays de la région à une meilleure capture du dividende démographique ».

M. Ngom a notamment souligné l’importance d’une programmation intégrale des actions en vue de soutenir l’exploitation du dividende démographique.

L’analyse réalisée  lors de cette première séance servira notamment de base à la nouvelle Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée en Mauritanie (SCAPP 2016-2030) avec l’appui du bureau de pays de l’UNFPA et du BRAOC.

Rappelons que la fenêtre d’opportunité pour exploiter le dividende démographique en Afrique est limitée dans le temps. Les trois prochaines décennies seront décisives pour transformer la structure par âge des populations et réaliser une transition démographique favorable.

Afrique de l'Ouest

Un produit chimique cancérigène retrouvé dans 21 boulangeries

Au Bénin, le ministère du Commerce a fait fermer 21 boulangeries à Cotonou et à Calavi… Plus »

Copyright © 2016 UNFPA West and Central Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.