18 Avril 2016

Centrafrique: L'ONU condamne la mort d'un Casque bleu marocain de la MINUSCA

Photo: MINUSCA/Nektarios Markogiannis
La Mission de l’ONU en République centrafricaine (MINUSCA) et la police nationale lors d’une opération conjointe à Bangui en 2015.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné lundi la mort d'un Casque bleu de la Mission Multidimensionnelle Intégrée de Stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA), le 17 avril, dans la ville de Rafai, préfecture de Mbomou.

L'incident s'est produit lorsqu'une patrouille de la MINUSCA a été déployée à Rafai en réponse à une attaque dans le village voisin, Agoumar, par des membres présumés de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). Un Casque bleu marocain a été blessé par balle par des assaillants non identifiés et a succombé à ses blessures plus tard dans l'après-midi, a précisé le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué de presse.

« Le Secrétaire général réitère le fait que les attaques contre ceux qui œuvrent pour la paix et la sécurité en République centrafricaine sont inacceptables. Il appelle le gouvernement nouvellement élu à s'assurer que les auteurs soient traduits en justice », a ajouté ce porte-parole.

Le Secrétaire général a présenté ses sincères condoléances à la famille de la victime ainsi qu'au Royaume du Maroc.

Centrafrique

Une nouvelle étape dans le rapprochement UPC-FPRC?

Le FPRC, branche de l'ex-seleka dirigée par Nourredine Adam, qui contrôle tout le nord-est de la… Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.