10 Mai 2016

Afrique Australe: Après l'île Maurice, Ban Ki-moon effectue une visite à Madagascar

Photo: Présidence de la république malgache
Poignée de mains entre le président Hery Rajaonarimampianina et le SG des Nations Unies Ban Ki Moon.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a entamé mardi une visite de deux jours à Madagascar, où il a été reçu par le Président malgache, Hery Rajaonarimampianina.

Mardi après-midi, il a rencontré des représentants de la société civile ainsi que des employés de l'ONU basés dans cette île de l'océan Indien, a précisé son porte-parole lors d'un point de presse à New York.

Ban Ki-moon doit achever sa visite à Madagascar mercredi soir avant de s'envoler pour le Portugal, où il doit rencontrer le Président, le Premier ministre et le Ministre des affaires étrangères.

Le chef de l'ONU se trouvait mardi matin à l'île Maurice, où il a achevé son séjour par la visite de deux sites inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Il s'est rendu à Aapravasi Ghat, un site dans le district de Port Louis qui fut le lieu de débarquement des travailleurs indiens engagés sous contrat dans le cadre d'un système mis en place par les Britanniques pour pourvoir les plantations sucrières en main d'œuvre à la suite de l'abolition de l'esclavage dans l'île.

Le Secrétaire général s'est également rendu au Paysage culturel du Morne, une montagne qui a été utilisée comme refuge par les esclaves en fuite au cours du 18ème siècle et des premières années du 19ème siècle.

En savoir plus

D'une île à l'autre

Ban Ki-moon: «Maurice le pays le plus compétitif de la région subsaharienne» Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.