17 Mai 2016

Cote d'Ivoire: Elê festival d'Adiaké (course de pirogue) - Ebouando II maîtrise la lagune Aby

Les 14 et 15 mai 2016, il y a eu de la vie au bord du débarcadère d'Adiaké sur la lagune Aby. Ainsi s'est concrétisé le rêve de Hien Sié, maire de la ville, qui, à travers la première édition d'Elê festival ou festival de la pirogue, entendait ouvrir la commune dont il est le premier magistrat au monde sportif, culturel et économique.

Pari gagné au vu de la liesse populaire et l'engagement des autorités locales et gouvernementales à une plus grande implication dans l'organisation des prochaines éditions d'Elê festival et sa pérennisation. " La commune travaillera à donner à ce festival l'envergure qu'elle est en droit d'en attendre... Avec Elê festival, le conseil municipal met en œuvre un volet de son programme de développement. Que d'espérance dans des lendemains qui chantent ", a indiqué Hien Sié dans son discours inaugural précédant la course des pirogues.

Qu'il s'agisse d'Adama Bictogo qui représentait Amadou Gon, haut patron du festival empêché, Roger Kacou, ministre du Tourisme, Albert François René Amichia des Sports et Loisirs, Bamba Cheick Daniel, directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité et d'Aka Ahoulé, président du conseil régional du Sud- Comoé, tous ont loué l'idée de la création d'Elê festival et sa concrétisation.

" Vous êtes en train de donner à Adiaké un autre visage. Faites d'Adiaké le Saint Tropez de Côte d'Ivoire ", a dit Adama Bictogo avant d'annoncer le don de 6.000.000FCFA du ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence de la République Amadou Gon, au roi et chefs traditionnels, aux communautés religieuses, aux jeunes, aux athlètes et aux artistes venus prendre une part active dans le succès du festival. Qui a de beaux jours devant lui à en juger par la ferveur des populations qui annoncent une participation plus importante l'année prochaine et la valeur du super prix Amadou Gon d'une valeur de 5.000.000FCFA.

Roger Kacou a plaidé pour un tourisme local hardi et prié les maires et présidents de conseils régionaux à l'intégrer à leurs programmes de développement. " Félicitations pour tout ce que vous avez fait en si peu de temps... Je vous confie le canoe kayak dont vous êtes déjà le sponsor. Je vous en fais le mentor, le père spirituel ", a pour sa part soutenu Albert François René Amichia, ministre des Sports et Loisirs, qui a relevé le sens de l'initiative, de la créativité, du respect, de l'humilité et de la discrétion de Hien Sié. Qui a reçu l'hommage public mérité de Bamba Cheick Daniel pour avoir permis, grâce au partenariat du Port autonome d'Abidjan avec la Fédération ivoirienne de tae kwon do, la qualification d'athlètes aux J.O de Rio 2016.

La course de pirogue à laquelle ont pris part plusieurs villages du département dans une ambiance des grands jours a sacré Anzè club d'Ebouando II qui a cumulé 75 points au terme des différentes épreuves : Individuel hommes et dames, trinome hommes et dames et quintuple hommes. Outre les récompenses individuelles de ses athlètes, il est reparti avec la somme de 1.250.000FCFA.

Roger Okou Vabé envoyé spécial à Adiaké rogerokou@yahoo.fr

Cote d'Ivoire

Rechercher sur Houphouët Boigny - La communauté universitaire veut valoriser ses travaux

Ce prix vise à distinguer et à valoriser les travaux de recherche sur Félix Houphouët Boigny,… Plus »

Copyright © 2016 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.