19 Mai 2016

Afrique du Nord: Disparition du vol Egyptair Paris-Le Caire - Ouverture d'une cellule de crise à Paris

Paris — Une cellule de crise a été ouverte jeudi au Quai d'Orsay à la suite de la disparition du vol Egyptair Paris-Le Caire, a annoncé le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault. Un numéro d'urgence a également été mis en place, a-t-il ajouté.

« Les équipes du ministère et de notre ambassade au Caire sont pleinement mobilisées pour obtenir des informations sur cette disparition. Je partage l'angoisse des familles des passagers », a ajouté le ministre dans une déclaration. Une source officielle a confirmé la présence de 15 Français à bord à bord de l'appareil, disparu avec en tout 66 personnes à bord (56 passagers, sept membres d'équipage et trois officiers de sécurité).

EgyptAir a publié une liste des nationalités des 56 passagers: 30 Egyptiens, 15 Français, un Britannique, un Canadien, un Belge, un Portugais, un Algérien, un Soudanais, un Tchadien, deux Irakiens, un Saoudien et un Koweïtien.

Une réunion de crise était prévue autour du président français François Hollande à 06H30 GMT à Paris, a indiqué l'entourage de la présidence.

Le vol MS804, un Airbus A320, se trouvait à 37.000 pieds d'altitude et était entré dans l'espace aérien égyptien quand il a disparu des radars jeudi à 02H45 heure du Caire (00H45 GMT), selon la compagnie égyptienne.

En savoir plus

L'armée égyptienne nie avoir reçu un appel de détresse de l'airbus disparu des radars

L'armée égyptienne a nié jeudi dans un communiqué avoir reçu un appel de… Plus »

Copyright © 2016 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.