19 Mai 2016

Tunisie: Le BIT réaffirme son engagement à soutenir les efforts de la Tunisie en matière de promotion du travail décent

Tunis — L'organisation internationale du travail (OIT) est déterminée à soutenir la Tunisie et les partenaires sociaux dans leurs efforts visant à institutionnaliser le dialogue social, à promouvoir le travail décent et à garantir un avenir meilleur aux générations futures dans le domaine du travail, a affirmé le conseiller spécial du directeur général de l'OIT, Nicolas Niemtchinow.

Niemtchinow a souligné à l'ouverture d'une conférence nationale sur le thème « consécration de la valeur du travail et institutionnalisation du dialogue social pour un avenir meilleur du travail » organisée, jeudi à Gammarth, que l'OIT suit avec le plus grand intérêt la contribution agissante de la Tunisie à la mise en œuvre de l'initiative du centenaire sur l'avenir du travail annoncée par le directeur général de l'organisation en 2015...

Tunisie

«Affaire du bisou» - Libération d'un Français condamné

Suite et fin de « l'affaire du bisou » en Tunisie. Nessim Ouadin est sorti de prison ce samedi 16… Plus »

Copyright © 2016 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.