21 Mai 2016

Egypte: Le BEA confirme que le vol EgyptAir a émis des signaux de fumée

Paris — L'avion d'EgyptAir qui a disparu jeudi en Méditerranée a envoyé des messages automatiques signalant la présence de fumées suspectes à bord peu avant l'accident, a confirmé en France un porte-parole du Bureau d'enquêtes et d'analyses samedi.

Ces messages « ne permettent de tirer aucune conclusion », a-t-il précisé.

« On confirme que l'avion a bien envoyé des messages ACARS qui indiquent la présence de fumée a l'avant de la cabine », a également dit ce porte-parole, après la publication dans les médias américains d'informations allant dans ce sens.

Pour l'heure, les autorités des différents pays associés à l'enquête répètent qu'aucune piste n'est écartée pour expliquer la disparition de cet Airbus A320, qui devait assurer la liaison entre Paris et Le Caire dans la nuit de mercredi à jeudi.

La marine égyptienne a annoncé vendredi avoir découvert des débris d'avion et des restes humains dans la zone de Méditerranée orientale où le vol MS804 a disparu.

L'appareil transportait 66 personnes, dont 30 Egyptiens et 15 Français.

Egypte

La Russie et le pays rétablissent leurs liaisons aériennes

L'Egypte et la Russie ont signé vendredi 15 décembre un accord rétablissant les liaisons… Plus »

Copyright © 2016 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.