8 Juin 2016

Afrique: Ralentissement continu de la croissance en Afrique subsaharienne (BM)

Photo: SUD QUOTIDIEN
Jim Kim, Président de la Banque mondiale

Dakar — Les prévisions de la Banque mondiale pour l'Afrique subsaharienne font état d'un ralentissement continu de la croissance, qui devrait s'établir à 2,5 % en 2016, contre une estimation de 3 % en 2015.

"L'hypothèse retenue est une faiblesse persistante des prix des produits de base, une baisse de l'activité mondiale et un durcissement des conditions de financement", selon le communiqué de presse sur le dernier rapport sur les Perspectives pour l'économie mondiale de la Banque mondiale.

"Alors que les pays exportateurs de pétrole ne devraient pas voir leur consommation augmenter de façon substantielle, chez les importateurs de pétrole, le recul de l'inflation devrait stimuler la consommation des ménages", ajoute la même source.

Elle souligne que cet avantage "pourrait néanmoins être atténué par le renchérissement des produits alimentaires du fait de la sécheresse, le niveau élevé du chômage et la dépréciation des monnaies".

"L'investissement devrait ralentir dans bon nombre de pays à mesure que les pouvoirs publics et les investisseurs réduisent ou repoussent leurs dépenses d'équipement dans un climat d'assainissement des finances publiques", mentionne encore le communiqué.

En savoir plus

La BM réduit ses prévisions de croissance mondiale pour 2016 à 2,4 %

La Banque mondiale a revu ses prévisions de croissance mondiale pour 2016 à 2,4 %, contre 2,9 %… Plus »

Copyright © 2016 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.