15 Juin 2016

Afrique de l'Est: L'ONU appelle l'Éthiopie et l'Érythrée à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques

Photo: ONU/Mark Garten
Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit mercredi inquiet des informations faisant état d'affrontements les 12 et 13 juin 2016 à la frontière entre l'Éthiopie et l'Érythrée et appelé les deux pays à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a discuté de cette question lors d'une rencontre bilatérale avec le Premier ministre d'Ethiopie, Hailemariam Desalegn, à Bruxelles, en Belgique, a précisé son porte-parole dans une déclaration à la presse.

De son côté, le Vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, a eu une conversation téléphonique avec le Ministre des affaires étrangères de l'Érythrée, a-t-il ajouté.

MM. Ban et Eliasson « ont exhorté les deux gouvernements à faire preuve d'un maximum de retenue et à s'abstenir de tout acte ou déclaration qui pourrait aggraver la situation. Ils ont également appelé les deux gouvernements à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques, y compris en garantissant la mise en œuvre complète de l'accord de paix signé en 2000 », a encore dit le porte-parole.

« L'Organisation des Nations Unies reste disponible pour aider les deux pays à cet égard», a-t-il ajouté.

En savoir plus

L'ombre de la guerre entre l'Erythrée et l'Ethiopie

L'Erythrée accuse l'Ethiopie de l'avoir attaquée. Ce qui ravive le souvenir d'une guerre de plusieurs… Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.