25 Juin 2016

Congo-Kinshasa: Déclaration locale de l'Union européenne sur la situation des droits de l'Homme

communiqué de presse

La Délégation de l'Union européenne (DUE) publie cette déclaration en accord avec les Chefs de mission des pays membres de l'Union européenne en République démocratique du Congo (RDC).

La DUE est vivement préoccupée par le récent rapport du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'Homme faisant état d'une hausse des violations des droits de l'Homme, commises en particulier par des représentants des forces de l'ordre.

Rappelant les conclusions du Conseil de l'Union européenne du 23 mai 2016, la DUE note avec inquiétude les actes de harcèlements et d'intimidations en nombre croissant, visant des responsables politiques, des défenseurs des droits de l'Homme, des professionnels des médias, ainsi que des membres de la société civile.

La DUE exprime son attachement à une justice impartiale, et rappelle à cet égard l'appui qu'elle offre au gouvernement congolais dans ses efforts pour réformer ce secteur et accorder à tous les Congolais un traitement équitable et conforme aux règles de droit, par tous les tribunaux, évitant toute instrumentalisation de la justice.

Dans ce contexte, la DUE réaffirme son soutien à la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations-Unies ainsi que le communiqué de presse conjoint Union européenne, Union africaine, Organisation des Nations Unies et Organisation internationale de la Francophonie du 5 juin 2016 par lequel les quatre organisations partenaires soulignent à nouveau l'importance cruciale que revêtent la tenue et la conclusion réussie d'un dialogue politique entre tous les acteurs congolais pour leur permettre d'arriver à un consensus permettant le tenue, dans le cadre de la Constitution congolaise, d'élections libres, régulières, transparentes et crédibles et réaffirment leur plein soutien aux efforts de facilitation conduits par M. Edem Kodjo au nom de l'Union africaine.

La DUE appelle en conséquence le gouvernement congolais, ainsi que toutes les autres parties concernées, à créer les conditions nécessaires pour préserver un espace politique ouvert.

L'UE souhaite approfondir son dialogue avec le gouvernement de la RDC, dans le cadre d'un dialogue article 8 de l'Accord de Cotonou, en conformité avec la qualité et l'intensité de nos relations.

Congo-Kinshasa

Une ONG dénonce les transferts financiers d'une banque vers le Hezbollah

Un groupe d'enquêteurs de l'ONG américaine Enough Project dit avoir découvert qu'une banque… Plus »

Copyright © 2016 European Union External Action. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.