29 Juin 2016

Soudan: Darfour - En l'absence de progrès notables, le Conseil de sécurité proroge le mandat de la MINUAD

Photo: UN Photo
les casques bleus en exercices au Soudan

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi une résolution par laquelle il proroge le mandat de l'Opération de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) jusqu'au 30 juin 2017 et maintient le niveau de ses effectifs militaires et de police.

Selon le texte, les effectifs de la MINUAD compteront toujours au maximum 15.845 militaires, 1.583 policiers et 13 unités de police constituées comprenant au maximum 140 hommes chacune.

Dans cette nouvelle résolution, les membres du Conseil décident, « compte tenu de l'absence de progrès dans la réalisation des objectifs fixés et de l'insécurité persistante », de maintenir les priorités stratégiques de la mission, à savoir la protection des civils, la facilitation de l'acheminement de l'aide humanitaire, la sécurité du personnel humanitaire, la médiation entre le gouvernement et les mouvements armés non signataires du Document de Doha pour la paix au Darfour et l'appui au règlement des conflits communautaires par la médiation.

Le Conseils se félicite toutefois de certains progrès accomplis dans la mise en œuvre du Document de Doha pour la paix au Darfour, y compris les dispositions liées à la sécurité applicable aux combattants du Mouvement pour la libération et la justice et du Mouvement pour la justice et l'égalité-Soudan, ainsi que les dispositions relatives à la transformation du Mouvement pour la libération et la justice en deux partis politiques et à l'intégration d'anciens rebelles dans les structures gouvernementales du Soudan.

Le Conseil se dit cependant « préoccupé par les graves retards pris dans l'application générale du Document », en particulier des dispositions ayant trait aux réparations et à l'instauration de conditions favorables au retour des déplacés et des réfugiés.

Les 15 membres expriment en effet leur « profonde préoccupation face à l'augmentation considérable des déplacements de population en 2015 et jusqu'à ce jour en 2016 », estimant à 2,6 millions le nombre total de déplacés de longue durée à l'intérieur du Darfour.

Le Conseil se déclare également « vivement préoccupé par la prolifération des armes » dans la région, en particulier les armes légères et de petit calibre, et par l'utilisation de telles armes contre des civils.

Les 15 membres exigent ainsi que « toutes les parties au conflit du Darfour mettent fin immédiatement à tous les actes de violence et s'engagent à respecter un cessez-le-feu durable et permanent afin d'instaurer une paix stable et durable dans la région ».

Soudan

Le Conseil de sécurité proroge jusqu'au 15 mars 2018 le mandat de la MINUSS

Le Conseil de sécurité, considérant que la situation au Soudan du Sud continue de constituer une… Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.