30 Juin 2016

Nigeria: Le pays et la Chine signent pour 80 milliards de dollars de contrats pétroliers

Lagos — La compagnie de pétrole nationale nigériane NNPC a annoncé jeudi avoir signé des contrats pétroliers à hauteur de 80 milliards de dollars avec des entreprises chinoises.

' Le sous-secrétaire D'État nigérian au Pétrole, Emmanuel Kachikwu, également à la tête de la NNPC, a rencontré cette semaine des hommes d'affaires chinois à Pékin afin d'attirer des investissements dans les raffineries du pays, qui ont grandement besoin de travaux. Déjà, il y a deux mois, le président nigérian Muhammadu Buhari s'est rendu en Chine afin de signer un emprunt de six milliards de dollars. Le Nigeria a signé "des protocoles d'entente avec des entreprises chinoises pour plus de 80 milliards de dollars", a déclaré la NNPC dans un communiqué publié sur son site Internet.

Cela "dans le but de parvenir à combler le financement d'infrastructures dans le secteur pétrolier et gazier au Nigeria", ajoute le texte. Bien que premier producteur de pétrole du continent Africain, le Nigeria est contraint d'importer des produits pétroliers, ses quatre raffineries ne suffisant pas à sa consommation. "De tels effets d'annonce sont souvent plus importants que l'investissement lui-même", tempère Rhidoy Rashid, analyste pour l'entreprise Energy Aspects à Londres. "Certains projets devraient aboutir et d'autres non, surtout au vu de la situation actuelle au Nigeria", a-t-il poursuivi.

Nigeria

La Suisse restitue au pays des fonds détournés par le dictateur Sani Abacha

La Suisse a annoncé qu'elle allait restituer au Nigeria environ 321 millions de dollars détournés… Plus »

Copyright © 2016 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.