1 Juillet 2016

Tanzanie: Le CNDD-FDD ne veut plus des Accords d'Arusha

Photo: The Rwanda Focus
Participants au dialogue inter-burundais.

Cela fait déjà 54 ans que le Burundi a accédé à la souveraineté internationale. A la veille de cette célébration, le parti au pouvoir a rendu public un communiqué qui confirme son refus de dialoguer avec ses opposants.

" Il faut vite arrêter les autorités burundaises, sinon, elles vont conduire le Burundi à la catastrophe" (Pacifique Nininahazwe)

« La vérité attendue par le peuple Burundais ne viendra pas d'Arusha bis », dit en substance le communiqué signé par le président du CNDD-FDD, et par ailleurs président de l'Assemblée nationale, Pascal Nyabenda.

Traduction, le pouvoir burundais désapprouve le dialogue que chapote le facilitateur, Benjamin Mkapa.

Une décision qui ne surprend pas du tout, Pacifique Nininahazwe, président du Focode, le Forum pour la conscience et le développement. Il est l'un des leaders de la campagne anti-troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

Et pour éviter cette catastrophe que craint Pacifique Nininahzwe,le secrétaire général du MSD, Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie Me François Nyamoya interpelle la communauté africaine et internationale.

Aucun des membres du CNDD-FDD et du gouvernement que nous avons joint n'ont souhaité s'exprimer sur le sujet.

Ajoutons que dans son discours prononcé lors des festivités marquant le 54 eme anniversaire de l'indépendance du Burundi, le président Pierre Nkurunziza a réitéré la position exprimée hier par son parti.

En savoir plus

Recadrage de Agathon Rwasa par le pouvoir burundais - La rançon de la trahison

Faut-il plaindre Agathon Rwasa ? A cette question, nombreux sont ceux qui, notamment les opposants burundais… Plus »

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.