4 Juillet 2016

Ouganda: Benyamin Netanyahu annoncé à Entebbe

Photo: The Prime Minister of Israel/Facebook
Premier ministre d'Israel rend visite à l'ouganda et d'autres pays africains

Benyamin Netanyahu est le tout premier ministre israélien à se rendre en Afrique subsaharienne depuis Levi Eshkol, qui a visité six pays africains en 1966. Benyamin Netanyahu est annoncé en Ouaganda, 40 ans après "l'opération Entebbe".

La visite de Benjamin Netanyahu en Ouganda devrait le conduire dans d'autres pays africains comme le Kenya, le Rwanda et l'Ethiopie. S'agit-il d'une stratégie d'Israël visant a renouer des relations avec l'Afrique ? Selon Aryé ODED, ancien ambassadeur de l'Etat hébreux en Ouganda et au Kenya, l'interruption des relations avec le continent a été motivée en grande partie par les conflits entre l'Egypte et Israel en 1973. Mais avant de devenir premier ministre en 2009, Netanyahu, s'était rendu en Ouganda en 2005. A cl'époque, il avait déposé une plaque commémorative dédiée à la memoire de son frère, le colonel Yonathan Netanyahu tué le 4 juillet 1976, lors de l'opération Entebbe qui visait à sauver des otages dont 91 passagers en provenance d'israël.

L'opération saluée par l'occident et les Etats Unis avait en revanche été critiquée par de nombreux pays africains, exhibant la vilolation de la souverainaité ougandaise.

En 2011, le premier ministre Benyamin Netanyahu avait d'ores et déjà prévu une visite officielle, mais ce projet a été annulé pour raison de sécurité.

En savoir plus

Terre d'accueil des réfugiés soudanais et érythréens refoulés d'Israël?

Le Premier ministre israélien effectue une visite officielle en Ouganda lundi 3 juillet. Il vient notamment pour… Plus »

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.