12 Juillet 2016

Burundi: Nouveau dialogue burundais à Arusha

Photo: Daily News
Réfugiés burundais arrivant en Tanzanie.

Le dialogue inter-burundais reprend ce mardi pour une troisième session, qui va se dérouler cette fois à Arusha, jusqu'à jeudi. Le gouvernement n'est toujours pas prêt à s'asseoir avec les opposants du CNARED.

"Ce qui est possible, c'est de négocier une amnistie (avec le CNARED), mais on ne peut pas faire comme si de rien n'était " ( Gilbert Bécaud NJANGWA)

Alors que les deux parties au conflit burundais sont censées se rencontrer autour d'une même table, le gouvernement n'est pas prêt à s'asseoir avec les opposants du CNARED, les accusant de tentative de coup d'Etat.

Les opposants de leur part affirment que les capacités du CNDD-FDD à freiner le processus sont faibles.

De son côté, dans un communiqué, le MSD, le Mouvement pour la solidarité et la Démocratie a annoncé qu'il ne participerait pas à cette session et dénoncé la mauvaise foi du pouvoir de Bujumbura qui pilote selon lui ses négociations.

Cette nouvelle session organisée jusqu'à jeudi ne l'est pas de manière inclusive - ignorant les principales forces politiques morales et religieuses du Burundi.

C'est une négligence criminelle de la part de l'équipe du facilitateur tanzanien, selon le MSD qui accorde toutefois sa confiance en la personne de Benjamin Mkapa.

En savoir plus

A Arusha, les pourparlers de sortie de crise commencent mal

C'est une nouvelle tentative pour sortir le Burundi de la crise, mais elle n'a pas très bien commencé ce… Plus »

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.