12 Juillet 2016

Tanzanie: Bujumbura boycotte l'ouverture du dialogue d'Arusha

L' ouverture de la seconde session du dialogue politique prévue ce matin à Arusha en Tanzanie, a été ajournée. Car les représentants du gouvernement sont sortis de la salle où devrait se tenir la réunion.

"Grâce aux réseaux sociaux, les burundais suivent en temps réels l'actualité de leur pays" (Patrick Mitabaro)

Le pouvoir ne voulait pas s'asseoir autour d'une même table avec certains membres de la coalition de l'opposition dénommée : CNARED qualifiés de putschistes par Bujumbura. Cette coalition est opposée au troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

Selon Anicet Nyonkuru, le Secrétaire Exécutif du CNARED, la délégation gouvernementale a boycotté la cérémonie d'ouverture après avoir constaté que quelques membres et non des moindres du CNARED ont été conviés à la rencontre par la facilitation.

Au lieu d'un dialogue, seuls les opposants membres du CNARED qui ont été invités à titre individuel ont échangé avec divers diplomates occidentaux et africains.

Quant aux représentants du pouvoir, ils ont été reçus par le Facilitateur, Benjamin William Mkapa.

Ajoutons que cette deuxième phase de ce qui s'apparente à un dialogue devrait s'achever jeudi.

Et les conclusions de cette rencontre seront présentées aux chefs d'Etat de l'Afrique de l'Est, lors du 27e Sommet de l'Union africaine qui se tiendra ce weekend à Kigali, la capitale rwandaise.

Tanzanie

Le Président de la République se réunit avec des acteurs politiques et des citoyens de Dar Naîm

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a tenu lundi une réunion avec les… Plus »

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.