13 Juillet 2016

Afrique: La situation au Soudan du Sud "totalement inacceptable" (UA)

La situation au Soudan du Sud, où de violents combats ont eu lieu dans la capitale Juba, est "totalement inacceptable", a dénoncé mercredi la présidente de la Commission de l'Union africaine (UA).

"Ce qui se passe au Soudan du Sud est totalement inacceptable", a déclaré Nkosazana Dlamini-Zuma lors de la cérémonie d'ouverture d'une session du Conseil exécutif de l'UA à Kigali, capitale du Rwanda.

"Les gouvernements et dirigeants existent pour protéger les vulnérables et servir le peuple, non pour être la cause de leurs souffrances", a-t-elle ajouté alors qu'un cessez-le-feu décrété lundi soir était respecté mercredi à Juba pour la deuxième journée consécutive.

Rappelant l'engagement de l'UA à "réduire les fusils au silence" en Afrique d'ici 2020, la présidente de la Commission de l'UA a soutenu que "le continent ne peut rester les bras croisés face aux souffrances infligées aux enfants, femmes, hommes et jeunes gens du Soudan du Sud, nos frères africains".

En référence au sommet de l'UA qui doit s'ouvrir dimanche, elle a lancé: "Ce sommet doit dire +trop, c'est trop+".

"La gestion des conflits et les opérations de maintien de la paix continuent d'être le poste le plus important dans le budget de l'UA, alors que ces ressources devraient être consacrées à la promotion des compétences africaines, soutenir de jeunes entrepreneurs et des agricultrices", a-t-elle regretté.

De vendredi soir à lundi, Juba a été le théâtre d'affrontements meurtriers entre forces fidèles au président Salva Kiir, et ex-rebelles du vice-président Riek Machar. Les deux hommes ont fini par annoncer lundi soir un cessez-le-feu.

Afrique

Le Sénégal élu parmi les 47 membres du conseil des droits de l'homme de l'ONU

Le Sénégal est élu au Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies (ONU), pour la période… Plus »

Copyright © 2016 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.