14 Juillet 2016

Tanzanie: Les rideaux sont tombés sur les pourparlers d'Arusha

La seconde session des pourparlers inter-burundais s'est achevé, sans tambour ni trompette, à Arusha en Tanzanie. Le gouvernement burundais ayant refusé de siéger avec une partie des acteurs de la crise.

"Pour moi, il n'y a pas d'échec même si le commencement n'a pas été comme prévu" (Anschaire Nikoyagize, Ligue Iteka)

Une partie de l'opinion burundaise est toujours sous le choc au lendemain de l'assassinat de la députée Hafsa Mossi.

Durant les trois jours qu'a duré cette rencontre, Benjamin Mkapa, le facilitateur a rencontré séparément les différentes parties. Une stratégie appréciée par le président de la Ligue burundaise des droits de l'Homme, la Ligue Iteka, Anchaire Nikoyagize.

Mais le pouvoir de Bujumbura, a réitéré sa position : la solution passe par la tenue d'un dialogue interne, sans la participation des opposants au troisième mandat de Pierre Nkurunziza qualifiés de putschistes.

Tanzanie

Tanzanie-Rwanda - Un train pour faciliter l'intégration

Les présidents John Magufuli et Paul Kagame ont conclu un accord dimanche sur la construction d'une voie… Plus »

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.