19 Juillet 2016

Sud-Soudan: Le HCR inquiet du sort de milliers de personnes fuyant les violences vers l'Ouganda

Photo: Otto Bakano/IRIN
Photo d'illustration

Le nombre de personnes fuyant les récentes violences au Soudan du Sud vers l'Ouganda voisin a fortement augmenté au cours des derniers jours, a indiqué mardi le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), avertissant que cet afflux des réfugiés risquait de croitre encore davantage dans les jours à venir.

Lors d'un point de presse à Genève, un porte-parole du HCR, Leo Dobbs, a indiqué qu'un peu moins de 3.000 personnes ont traversé la frontière vers l'Ouganda entre vendredi et dimanche derniers. Il a précisé qu'au total, depuis le début de la dernière vague de violence dans la capitale sud-soudanaise Juba, le 7 juillet 2016, 5.015 personnes ont fui le pays vers l'Ouganda, pour plus de 90% des femmes et des enfants de moins de 18 ans.

M. Cobbs a par ailleurs déclaré que le HCR s'attendait à ce que l'afflux de réfugiés augmente encore dans les prochains jours, dans la mesure où les points de contrôle sur la route de 200 kilomètres reliant Juba à Nimule, en Ouganda, ont été levés. « En conséquence, davantage de gens arrivent par camion, ce qui explique l'augmentation du nombre d'arrivées », a souligné le porte-parole.

Il a précisé que les nouveaux arrivants sont principalement issus de l'Etat d'Équatoria-Oriental et qu'une minorité seulement provient de Juba. « Ils signalent que la situation sécuritaire reste instable et que les combats pourraient reprendre à tout moment. Les réfugiés parlent aussi d'une augmentation des pillages », a rapporté le porte-parole.

Il a précisé que les réfugiés arrivaient en Ouganda fatigués et affamés. « Beaucoup d'entre eux ont marché pendant des jours en transportant leurs biens », a-t-il dit, ajoutant que d'autres souffraient de malnutrition depuis plus longtemps, dans la mesure où les activités des milices dans certaines régions du Soudan du Sud ont entravé la récolte des cultures ces derniers mois.

Le porte-parole a annoncé que ces nouveaux déplacements diminuaient encore la capacité du HCR à fournir une assistance en temps opportun aux réfugiés et personnes déplacées dans le pays, surtout à Juba, dont l'accès reste difficile. « Vendredi dernier, à Nairobi, le HCR a présenté un appel de fonds révisé pour ses opérations d'aide aux réfugiés sud-soudanais de 701 millions de dollars », a déclaré M. Cobbs, précisant que le précédent appel de 638 millions de dollars a été financé à hauteur seulement de 17%.

Sud-Soudan

Sanctions - Réunion entre le Comité du Conseil de sécurité concernant le Soudan du Sud et le Coordonnateur du Groupe d'experts

NEW YORK, 19 October 2017 / PRN Africa / -- Le 6 octobre 2017, les membres du Comité du Conseil de… Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.