20 Juillet 2016

Angola: Le pays est préoccupé par l'immigration clandestine congolaise

Photo: Uneca
Migrants

Luanda — Les autorités angolaises et congolaises ont promis de travailler ensemble pour éviter l'immigration clandestine et de prévenir ses conséquences néfastes, indique une note de l'ambassade d'Angola en République du Congo parvenue mercredi à l'Angop.

Le document rapporte que la préoccupation a été exprimée par l'ambassadeur d'Angola au Congo, Pedro Fernando Mavunza, au nouveau ministre délégué de l'Intérieur pour la décentralisation et développement local, Charles Ngan.

Le diplomate angolais a considéré la frontière de Massabi comme la principale porte d'entrée en Angola pour les immigrants illégaux et capacité technique et humaine de contrôle réduite de la police exigent des mesures migratoires urgentes.

Les deux interlocuteurs ont suggéré le renforcement et perfectionnement des règles relatives à la circulation des personnes et des biens dans le but de discipliner davantage le commerce dans la zone frontalière et d'assurer un contact régulier entre les structures administratives des deux pays.

L'Angola et la République du Congo/Brazzaville partagent une frontière terrestre (dans l'enclave de Cabinda) et maritime.

Ils ont également passé en revue les échanges de marchandises en provenance des deux pays voisins, qui mobilisent une avalanche de commerçants des deux pays, qui, souvent, échappent aux autorités fiscales, ou sans le contrôle des autorités douanières des deux pays.

A rappeler qu'une action de formation destinée aux juges et procureurs membres de l'Association des pays africains avait eu lieu il y a une semaine à Luanda, autour de la situation de l'immigration illégale et du trafic être humains dans les pays africains.

En savoir plus

Cabinda - Les Services de migration et frontalière expulse plus de 300 étrangers illégaux

Trois cent soixante-neuf ressortissants étrangers, en situation migratoire irrégulière dans la… Plus »

Copyright © 2016 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.