5 Août 2016

Nigeria: Sécurité au pays - Washington met en garde ses ressortissants dans 20 Etats du pays

Lagos — Les Etats-Unis ont mis en garde jeudi leurs ressortissants sur les risques de déplacement dans 20 des 36 Etats du Nigeria, en raison des problèmes de sécurité dans le pays.

Les Etats à haut risque se trouvent notamment dans le nord-est du pays, région en proie à l'insurrection du groupe jihadiste Boko Haram: "évitez à tout prix l'Adamawa, le Borno et Yobe, car la situation sécuritaire dans le nord-est reste incertaine et imprévisible", assure le site du Département d'Etat américain. Le Département d'Etat affirme qu'il serait difficile d'apporter de l'assistance aux citoyens américains dans ces trois Etats, et en aoute 17 autres à éviter à cause des risques de kidnappings, braquages, ou attaques à main armée. Les ressortissants américains sont invités à éviter de fréquenter les églises, mosquées, hôtels, bars, boîtes de nuit, restaurants, marchés et centres commerciaux, ainsi que les lieux habituellement fréquentés par les expatriés. En plus du conflit contre Boko Haram qui a fait plus de 20.000 morts depuis 2009, le Nigeria, première puissance du continent, est en proie aux violences dans la région du Delta, où un nouveau groupe rebelle fait régulièrement exploser des installations pétrolières sans avoir pour l'instant fait de victimes.

Nigeria

Un attentat meurtrier à Maiduguri cause la mort de 16 personnes

Au Nigeria, 3 femmes se sont faites exploser, dimanche 22 octobre au soir à Maidugouri, capitale de l'Etat du… Plus »

Copyright © 2016 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.