18 Août 2016

Soudan: Ban Ki-moon déçu par l'échec des négociations pour arriver à une cessation des hostilités

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est déclaré déçu que les parties soudanaises ne soient pas parvenues à un accord sur la cessation des hostilités au Darfour et dans deux zones des Etats du Nil bleu et du Kordofan méridional lors de la dernière série de négociations qui s'est tenue du 9 au 14 août à Addis-Abeba, en Ethiopie.

« Le Secrétaire général demande instamment à toutes les parties de reprendre les négociations, de respecter l'Accord de feuille de route, et d'éviter toute tentative d'escalade du conflit au Darfour et dans les deux zones », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mercredi soir.

« Il réitère qu'il ne peut y avoir aucune alternative durable à un règlement négocié et souligne que la cessation des hostilités est la première étape indispensable pour atteindre cet objectif », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a également rappelé son appréciation du rôle essentiel joué par le Groupe de mise en œuvre de haut niveau de l'Union africaine (AUHIP), l'Opération de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) et son Envoyé spécial pour le Soudan et le Soudan du Sud pour parvenir à une paix durable au Soudan.

Le 8 août, les groupes d'opposition soudanais avaient signé l'Accord de feuille de route proposé par l'AUHIP pour mettre fin aux conflits au Soudan. M. Ban avait alors appelé toutes les parties soudanaises à maintenir cet élan positif et les avaient exhortées à arriver à un accord sur la cessation des hostilités, l'accès humanitaire aux zones touchées par le conflit et le processus pour parvenir à un règlement politique définitif par le biais d'un dialogue national inclusif.

Soudan

«Déflagrations», la guerre dessinée par les enfants

C'est un livre de dessins bouleversants sur la guerre, vue à hauteur d'enfant. « Déflagrations… Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.