21 Août 2016

Cote d'Ivoire: JO 2016/Taekwondo - Cissé décroche la première médaille olympique ivoirienne

Photo: Le Patriote
Cissé Cheick Sallah Junior

La première médaille olympique ivoirienne n'est pas venue de là où on l'attendait. Après l'échec de l'athlétisme malgré les finales du 100 et 200m de Marie Josée Ta Lou (4ème sur les deux épreuves) et de Meïté Ben Youssef (6ème à la finale du 100m), le bonheur est venu du taekwondo.

Les tireurs ivoiriens entrés en lice, vendredi, ont porté haut les couleurs ivoiriennes dans le ciel brésilien avec Cissé Cheick Sallah Junior dans la catégorie moins 80 kg. L'enfant de Dar-es-Salam à Bouaké (centre de Côte d'Ivoire) a bluffé tous les observateurs en offrant à la Côte d'Ivoire une nouvelle médaille olympique après celle du 400m remportée par Gabriel Tiacoh à Los Angeles en 1984.

Le porte-étendard du taekwondo ivoirien a simplement justifié la confiance placée en lui par Me Bamba Cheick Daniel, le président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD).

En huitièmes de finale, l'Ivoirien s'est débarrassé aisément du Polonais Piotr Pazinski (8-2). En quarts, l'Allemand Tahir Güleç ne fera pas mieux que le Polonais.

Au terme d'un combat parfaitement maitrisé, Cissé Cheick s'impose logiquement (7-1). La belle aventure peut continuer.

Et ce n'est pas la farouche opposition du Tunisien Oussama Oueslati en demi-finale qui va inhiber la volonté affichée de Cissé d'offrir une médaille olympique à son pays. Le médaillé d'or des Championnats d'Afrique de Taekwondo 2016 à Port-Saïd en Egypte s'impose au terme d'un beau et palpitant combat (7-6).

Se qualifiant ainsi pour la finale des moins 80 kg. Une performance qui inscrit le nom de la Côte d'Ivoire dans les annales des Jeux Olympiques 2016 avec une médaille olympique.

La qualité du pré- cieux métal n'était pas encore connue au moment où nous mettions sous presse puisque le combat était prévu à 1h30 du matin. Mais cette médaille sera Or ou Argent.

En attendant de revenir en grand format sur cette performance historique trente-deux ans après Tiacoh, la Côte d'Ivoire peut dire merci à Cissé Cheick et à la Fédération avec à sa tête Me ODAN. Ruth Gbagbi (-67 kg) repêchée après son élimination en quarts de finale se battait dans le même temps pour la médaille de bronze.

Le troisième représentant ivoirien de la discipline, Koné Mamina entre en lice, ce samedi, face à la Française Gwladys Epangué.

En savoir plus

JO 2016 - Les félicitations du Chef de l'Etat aux Taekwondo-ins victorieux

Saluant Ruth Gbagbi, l'on peut lire ces mots du Président Alassane Ouattara: « Bravo Ruth pour ta… Plus »

Copyright © 2016 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.