6 Septembre 2016

Afrique: Seule 50% des Africains font confiance à leur commission électorale

Photo: Afrobarometer
Afrobaromètre est un projet d’enquête et de recherche, non partisan, dirigé en Afrique, qui mesure les attitudes des citoyens sur la démocratie et la gouvernance, l'économie, la société civile, et d'autres sujets.
communiqué de presse

Accra, Ghana — D'après un nouveau rapport d'Afrobaromètre, seulement la moitié des Africains font confiance à leurs commissions électorales nationales, et beaucoup craignent des actes de violence et des pratiques frauduleuses lors des campagnes électorales.

Alors que des élections nationales se tiennent dans 25 au moins des pays africains en 2016-2017, les perceptions des citoyens présentent une image inquiétante des institutions en charge de la gestion des processus électoraux et de la qualité des élections. Quand bien même les appréciations publiques varient considérablement d'un pays à l'autre, en moyenne plus de quatre Africains sur 10 se préoccupent de l'impartialité des décomptes des votes, de la corruption lors des élections, et de la sécurité des électeurs. La moitié des Africains affirment que les élections n'assurent pas vraiment que les opinions des électeurs soient représentées et que les autorités élues puissent être tenues responsables.

Le nouveau rapport (Synthèse de Politique No. 35 d'Afrobaromètre) est disponible à http://globalreleases.afrobarometer.org.

Résultats clés:

- En moyenne à travers 36 pays enquêtés, seule la moitié (50%) des répondants affirment faire « partiellement confiance » (25%) ou « très confiance » (25%) à leur commission électorale. Certains des niveaux les plus bas de confiance sont exprimés dans les pays avec des élections très serrées en 2016, dont le Gabon (25%), São Tomé et Príncipe (31%), et le Ghana (37%).

- Deux-tiers des Africains considèrent leur toute dernière élection « entièrement libre et équitable » (41%) ou « libre et équitable, mais avec de petits problèmes » (24%). Les opinions des citoyens sur la qualité des élections vont généralement dans le même sens que les évaluations des experts internationaux.

- Mais de grandes proportions de la population sont sceptiques quant à la qualité de leurs élections. Plus de quatre sur 10 Africains affirment que les électeurs sont au moins « quelques fois » menacés de violence dans les bureaux de vote (44%); que les partis et les candidats de l'opposition sont au moins « quelques fois » empêchés de se présenter aux élections (43%); que les médias ne couvrent « jamais » ou que « quelques fois » tous les candidats sans parti pris (43%); et que des électeurs sont « souvent » ou « toujours » soudoyés (43%).

- Seulement un tiers (34%) d'Africains pensent que les votes sont « toujours » comptés avec impartialité. Plusieurs pays qui ont connu des violences électorales expriment des niveaux de confiance bas quant au décompte des votes, y compris le Kenya (26%), le Zimbabwe (22%), et le Nigéria (6%).

- Une bonne moitié des Africains affirment que les élections ne sont pas efficaces comme mécanismes permettant de s'assurer que les opinions des électeurs soient représentées (50%) et que les électeurs puissent révoquer les autorités qui ne comblent pas leurs attentes à travers les urnes (51%).

Parmi les pays aux niveaux de mécontentement les plus élevés quant à la performance de représentativité et de responsabilité des élections on retrouve le Bénin, le Ghana, la Mozambique, Madagascar, et la Tanzanie.

Afrobarometer

Afrobaromètre est un réseau de recherches panafricain et indépendant qui conduit des enquêtes sur les attitudes du public envers la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques, et des questions connexes à travers plus de 30 pays d'Afrique. Cinq rounds d'enquêtes ont été conduits entre 1999 et 2013, et les résultats du Round 6 (2014/2015) sont actuellement en cours de publication. Afrobaromètre réalise des entretiens face-à-face dans la langue choisie par le répondant avec des échantillons représentatifs nationaux qui produisent des résultats au niveau national avec des marges d'erreur de +/-2% (pour des échantillons de 2.400 répondants) ou +/-3% (pour des échantillons de 1.200 répondants) à un niveau de confiance de 95%.

Les lecteurs intéressés devraient visiter www.afrobarometer.org pour les publications antérieures au titre du Round 6 et attendre des résultats additionnels à publier dans les mois à venir.

Suivez Afrobaromètre sur Facebook et Twitter @Afrobarometer.

Suivez leurs rapports globaux sur #VoicesAfrica sur Twitter et Facebook.

En savoir plus

Passation de pouvoir et démocratie

Cette année sera déterminante pour la démocratie en Afrique. Six pays ont déjà tenu… Plus »

Copyright © 2016 Afrobarometer. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.