14 Septembre 2016

Afrique: Homosexualité - Des pays africains plus tolérants que d'autres, selon Afrobaromètre

Photo: Al Jazeera
Photo d'archives - Marche d'homosexuels ougandais

Le pasteur américain Steven Anderson, connu pour ses propos homophobes, ne mettra pas les pieds en Afrique du Sud. Le ministère de l'Intérieur vient d'empêcher sa venue en Afrique du Sud, dont la Constitution protège les minorités sexuelles. L'homosexualité, pourtant, reste un sujet délicat sur le continent. Mais, selon une étude réalisée dans 33 pays, certains sont beaucoup plus tolérants que d'autres.

L'enquête sur le degré de tolérance des Africains s'annonçait ambitieuse : plus de 50 000 personnes devaient être sondées, notamment sur l'homosexualité, dans 36 pays. Mais le sujet était si délicat en Algérie, en Egypte et au Soudan, que les chercheurs ont dû retirer ces pays de la liste.

Partout ailleurs, les enquêteurs ont simplement demandé : auriez-vous des objections à avoir des homosexuels pour voisins ? Dans quatre pays - le Cap-Vert, l'Afrique du Sud, le Mozambique et la Namibie - la majorité disait ne pas y voir d'inconvénient.

La réponse était toute autre en Afrique de l'Ouest et en Ouganda.

Boniface Dulani, qui a dirigé cette enquête pour Afrobaromètre, résume : plus un pays est religieux, moins il tolère les minorités sexuelles. « Sur le continent, 21% disent ne pas apprécier les personnes homosexuelles. En comparaison, seul un tout petit pourcentage dit ne pas apprécier les personnes d'une autre religion ou d'une autre origine ethnique. On est beaucoup plus tolérant des minorités religieuses et ethniques que des minorités sexuelles ».

Beaucoup d'Africains se révèlent donc être peu tolérants des homosexuels, selon cette enquête. Il y a une exception toutefois et elle est importante : les jeunes et les citadins sont plus ouverts d'esprit.

La majorité des Mozambicains sont pauvres, beaucoup d'entre eux sont peu instruits. Et, pourtant, la majorité des Mozambicains - 61% - disent qu'ils n'auraient pas d'objection à avoir des homosexuels pour voisins. A mon avis, c'est une conséquence du contexte juridique.

En savoir plus

Une homophobie toujours présente malgré quelques progrès

En Afrique du Sud, une polémique entoure la venue d'un pasteur controversé. Steven Anderson est connu pour… Plus »

Copyright © 2016 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.