16 Septembre 2016

Burundi: Bujumbura veut rapatrier les réfugiés de l'Ouganda

C'est à l'invitation du ministère de l'intérieur du Burundi que le ministre ougandais a entamé sa visite à Bujumbura. Près de 10% des Burundais qui ont fui leur pays depuis le début de la crise se trouvent en Ouganda.

"Il faut garantir la sécurité des réfugiés" (HCR)

Cette visite marque-t-elle le début d'une vague de rapatriements vers le Burundi? Cliquez sur la photo pour écouter la réponse de Jean-Benoît Falisse, Enseignant chercheur à l'université d'Édimbourg et spécialiste du Burundi.

Pour qu'un retour volontaire soit entériné par la communauté internationale et le HCR, il y a des conditions, à savoir des garanties concernant la sécurité des rapatriés, mais pas seulement: les conditions socio-économiques doivent aussi être adéquates - ce qui n'est pas le cas pour l'instant.

L'Ouganda accueille 10% des près de 300.000 Burundais qui ont fui leur pays.

Burundi

2000 FBU, ce billet qui fait la pluie et le beau temps au Burundi

S'il y a bien une chose qui semble symboliser la corruption dans notre pays, c'est le billet de 2000 francs burundais.… Plus »

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.