22 Septembre 2016

Madagascar: Le pays appelle à plus de transferts de technologies et de capital pour les pays émergents

Le Président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, a appelé jeudi la communauté internationale à accroître les transferts de technologies et de capital en faveur « des pays à fort potentiel » et a réaffirmé son engagement envers la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) dont il a rappelé l'universalité.

« Ces ODD ne concernent pas seulement les pays en développement ou pauvres. Ils s'adressent à tous les pays en s'adaptant aux réalités locales et au différentiel de développement, sachant qu'un monde durable ne saurait se construire sans une transition écologique au Nord ni un développement responsable au Sud », a déclaré le Président malgache lors du débat général de l'Assemblée générale des Nations Unies.

« Les espoirs suscités par les ODD sont immenses. Il s'agit désormais de passer du stade des engagements à l'action et à la mise en œuvre », a-t-il ajouté.

M. Rajaonarimampianina a indiqué que le Plan national de développement adopté par Madagascar est aligné sur les ODD en mettant l'accent sur la protection sociale, la santé et l'éducation à travers la mise en place d'une couverture santé universelle, le renforcement de la couverture vaccinale et le recrutement de dizaines de milliers d'instituteurs sur l'île.

A la tribune de l'Assemblée générale, le chef de l'Etat malgache a appelé la communauté internationale à appuyer les politiques de développement en faveur des jeunes rappelant qu'ils constituent avec les femmes et les filles les « pivots » des politiques publiques mises en place par Madagascar.

M. Rajaonarimampianina a également annoncé l'ambition de Madagascar de moderniser son agriculture pour « augmenter la productivité et développer davantage l'agriculture biologique » afin d'assurer une autonomie alimentaire en conformité avec le deuxième Objectif de développement durable.

Le Président malgache a rappelé que son pays a signé l'Accord de Paris et qu'il fait partie des pays qui subissent en permanence les effets dévastateurs du changement climatique. « Nous prônons un développement responsable qui préserve l'environnement » a-t-il souligné.

« En retour, nous nous attendons à une allocation et répartition équitable des ressources du Fond vert et à des transferts de technologies adaptés pour compenser notre perte de compétitivité.

Nous devons notamment renoncer à des énergies coûteuses, polluantes et dangereuses pour notre environnement commun ».

Madagascar

Épidémie - La barre de cent morts de peste approche

L'épidémie de peste a tué près de cent personnes en deux mois et demi. La riposte est… Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.