3 Octobre 2016

Sénégal: Pikine/Nord - Le maire appelle à boycotter la rentrée des classes

Deux jours avant la rentrée scolaire, le Groupe scolaire Elimane Ndiaye de la commune de Pikine-Nord est toujours envahi par les eaux pluviales et des eaux usées provenant d'une fosse septique de l'Office national de l'assainissement du Sénégal (Onas).

Ce, malgré les multiples interpellations de la communauté éducative et des parents d'élèves. Une situation qui a poussé le maire de la localité Amadou Diarra à appeler les parents d'élèves au boycott de la rentrée scolaire à cause des risques sanitaires pour leurs enfants.

«Les risques de maladies diarrhéiques sont énormes pour les enfants avec ces eaux usées présentes dans la cour de l'école Elimane Ndiaye.

Donc je demande aux parents d'élèves de retenir leurs enfants pour des mesures de sécurité», lance Amadou Diarra. Une déclaration faite en marge d'une cérémonie de remise de subventions aux Asc de la localité.

Amadou Diarra qui se dit également indigné par le mutisme des autorités qui ont été alertées à maintes reprises, prend à témoin ses administrés. «L'année dernière, le même scénario s'était produit.

Et nous avions, par la même occasion, mobilisé nos propres moyens avec l'aide des populations pour nettoyer l'école avant que les éléments du service d'hygiène ne passent pour la désinfecter. Je crois que l'heure est grave puisqu'on est en train de négliger l'avenir des enfants.

L'ONAS a une responsabilité dans cette affaire puisqu'il est venu ériger dans une école une fosse septique. Je trouve que cela ne répond pas aux normes sécuritaires et sanitaires».

Sénégal

Classement FIFA - Les Lions s'emparent de la première place africaine

L'équipe du Sénégal, qui a bouclé les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 par… Plus »

Copyright © 2016 Wal Fadjri. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.