4 Octobre 2016

Ile Maurice: Pêcheries - Destruction de matériel de pêche illégale à Mare Chicose

communiqué de presse

Des équipements utilisés pour la pêche illégale et saisis par le Fisheries Protection Service (FPS) seront détruits et enfouis le mercredi 5 octobre 2016 à Mare Chicose. C'est le résultat de plusieurs opérations crackdown du FPS du ministère de l'Economie océanique, des Ressources marines, de la Pêche, des Services maritimes et des Iles d'octobre 2015 à septembre 2016.

Un total de 10 274 mètres de senne de pêche de même que 44 équipements sous-marins ont été saisis suite à plusieurs opérations effectuées par les 14 postes de pêche et les cinq Flying Squads.

De janvier 2016 à ce jour, environ 5 318 mètres de senne, 39 équipements de pêche, et huit poissons de taille inférieure ont été saisis. Pendant cette même période, environ 5 700 patrouilles à terre et 625 en mer ont été effectuées. 539 points de vente ont fait l'objet de vérification et les officiers du FPS ont aussi mené 694 exercices de contrôle auprès des poissonniers.

Selon le contrôleur par intérim du FPS, M. Sheik Abdool Ibrahim, avec ces opérations, les autorités veulent donner un signal fort pour décourager les pratiques frauduleuses. Il ajoute que 24 nouveaux Fisheries Protection Officers (FPO) sont venus récemment renforcer l'équipe du FPS. 'Cela afin que davantage d'officiers puissent être sur le terrain pour sévir contre ceux qui enfreignent la loi', soutient-il.

Une hotline, le 800 1011, est mise à la disposition du public pour rapporter tout cas de pêche illégale. La confidentialité est assurée.

Le Fisheries Protection Service

Créé en 1948 et opérant sous le ministère de l'Economie océanique, des Ressources marines, de la Pêche, des Services maritimes et des Iles, le FPS est la Division responsable de l'application de la législation régissant la pêche à Maurice.

Ce département assure le contrôle des activités de pêche non seulement dans le lagon et hors lagon, mais aussi par rapport à la pêche régionale en vertu de conventions bilatérales et de la coopération régionale dans le cadre du Programme de suivi, de contrôle et de surveillance dans la ZEE et les eaux territoriales de Maurice.

Le FPS compte actuellement 204 cadres. Ces cadres sont ainsi constitués : Contrôleur de pêche ; adjoint au Contrôleur de pêche ; assistants Contrôleurs de pêche ; Principal FPOs ; Senior FPOs ; et FPOs.

Le FPS est appelé à réglementer les activités de pêche et appliquer les dispositions du Fisheries and Marine Resources Act 2007. Les poursuites en matière de pêcherie devant la cour est un autre volet de leur fonction.

Leurs activités comprennent aussi la protection et la préservation de l'écosystème marin. De plus, ils font le suivi de toutes les activités de pêche et contrôlent les poissons et produits à base de poissons dans les points de vente et les postes de débarquement de poissons.

Les cadres du FPS sont basés au ministère à Port Louis, dans quatre administrations régionales avec plusieurs postes de pêche sous chaque administration régionale, aux cinq Flying squads, au parc marin de Blue Bay et Balaclava, et à la Port State Control Unit. Les 14 postes de pêche se situent dans les régions de Grand Gaube (nord), Poste Lafayette (est), Mahebourg (sud) et La Preneuse (ouest).

Ile Maurice

Singes en captivité - Une campagne lancée pour interdire la pratique à Maurice

Une vidéo et une pétition circulent sur les réseaux sociaux. Leur but : sensibiliser afin qu'une… Plus »

Copyright © 2016 Government of Mauritius. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.