4 Octobre 2016

Afrique: Les Défis de Développement en Afrique sont lourdement sous - recherchés

communiqué de presse

Addis Abeba, Éthiopie — ADDIS ABEBA, Éthiopie, 04 October 2016 / PRN Africa / -- Parlant lors de l'ouverture du forum régional sur « Régionalisme Développemental, Paix et Transformation Economique en Afrique australe, le Directeur du Bureau Sous régional de la CEA pour l'Afrique Australe, Said Adejumobi, a noté que dans un monde de la connaissance, nous ne pouvons pas sous-estimer ou de prendre pour acquis le pouvoir des idées dans la création soit l' « Afrique que nous voulons » ou l'Afrique australe nous désirons, les idées démêlent les problèmes et les défis ouvrent de nouvelles possibilités et de déverrouiller l'avenir », a-t-il noté.

« En arrivant tard dans le processus de développement, notre pierre angulaire devrait être de penser nous-mêmes a' travers la trajectoire de développement dans la création de l'avenir que nous voulons et entreprendre une interrogation critique des défis actuels comme un moyen de les surmonter, » a-t-il observé.

Le Ministre de la planification économique et le Développement, l'Hon. Prince Hlangusemphi, a ouvert la réunion au nom du Gouvernement du Royaume du Swaziland. Il a noté que l'intégration régionale en Afrique australe exige une réflexion continue et le débat afin que les ajustements nécessaires puissent être prises a' l'améliorer. Il a observé que les sujets de discussion lors du forum , tels que le commerce, l'agriculture, l'industrialisation, la paix et la sécurité, les dynamiques sociales et politiques, le sexe, et la durabilité, sont sûrs d'apporter de nouvelles idées et des approches qui peuvent être intégrées dans les processus d'élaboration des politiques .

Le coordinateur résident des Nations Unies au Swaziland, Israel Dessalegne, a déclaré que le forum régional sur « le Régionalisme Développemental, la paix et la Transformation Economique en Afrique australe vient a' un moment où l'adoption du nouveau programme de développement mondial, les objectifs de développement durable (ODD) et l'ordre du jour de l'Union Africaine 2063, une approche régionale pour le développement est de plus en plus cruciale pour la réalisation de ces objectifs.

Dessalegne a appelé les pays de l'Afrique australe a tirer parti des avantages comparatifs complémentaires de chaque autre pour faire avancer la cause du développement sur le continent. Il a observé que la réalisation des objectifs collectifs de l'Afrique australe qui comprennent la paix et la sécurité, la transformation socio-économique, le bien-être humain et la durabilité de l'environnement, il faudra une approche collaborative.

Parlant a' la même réunion, Le Vice Secrétaire Exécutif pour l'Intégration Régionale de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe, Thembinkosi Mhlongo, a dit que le développement sous toutes ses formes est un processus dynamique qui implique la croissance et le changement continu. Il a observé que la croissance économique de l'Afrique est réelle et non pas un mythe. Il a dit la croyance est tout a' fait conforme a' l'Appel du Président de la SADC, Sa Majesté le Roi Mswati III, pour la région d'être « inovatif et en créant un premier statut du monde pour nos nations » lors du Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement qui a eu lieu ici au Swaziland en août .

« Les questions du Régionalisme Développemental, comme l'a noté un des documents a présenter est non seulement une base de la coopération interétatique, mais une stratégie de développement » a-t-il dit. Ceci est en accord avec la pensée de la SADC qui a abouti a' la mise en place d'un certain nombre d'instruments stratégiques pour guider l'intégration régionale et a' la poursuite du développement régional qui comprennent le plan indicatif de Développement Stratégique Régional approuvé en 2003 et révisé et approuvé en 2015.

« La discussion de différents concepts a' portée de main en ce qui concerne le Régionalisme de Développement va nous conduire a' élargir le débat et d'explorer les moyens d'identifier les raisons du faible niveau des mises en œuvre des stratégies régionales existantes » a-t-il observé.

Il a exprimé le soutien et la collaboration de la SADC pour le forum, et s'attend a' des débats fructueux sur des questions cruciales qui touchent la région. Il a noté qu'il serait important pour la production de la recherche qui sera publiée dans un livre et bien distribué de sorte qu'un large éventail de parties prenantes puisse y avoir accès et de bénéficier de la connaissance produite.

Le forum est organisé par le Bureau Sous-Régional Afrique de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique australe et le Réseau de Consolidation de la Paix africaine de la Social Science Research Council, en collaboration avec le Secrétariat de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Australe et accueilli par le Gouvernement du Royaume de Swaziland.

 

Algérie

Rabat réagit aux déclarations de Messahel sur le royaume et l'argent du haschich

Le Maroc a annoncé samedi 21 octobre qu'il avait rappelé son ambassadeur en Algérie et qu'il avait… Plus »

Copyright © 2016 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.