10 Octobre 2016

Nigeria: Voyage du ministre fédéral des Affaires étrangères au Nigéria

communiqué de presse

Berlin — Pays le plus peuplé de la côte occidentale de l'Afrique, le Nigéria est aussi l'un des acteurs les plus importants et les plus engagés du continent. Frank-Walter Steinmeier est arrivé à Abuja la nuit dernière.

Avec plus de 180 millions d'habitants appartenant à 400 ethnies différentes et parlant 514 langues distinctes, le Nigéria, deuxième produit intérieur brut d'Afrique, est le centre de gravité effervescent de l'Afrique occidentale. Cependant, malgré son potentiel économique impressionnant, le pays doit aussi affronter de grands défis. Le groupe terroriste Boko Haram a déstabilisé des régions entières et contraint plus de deux millions de personnes à fuir la violence à l'intérieur du Nigéria. L'assistance humanitaire pour ces nombreux déplacés internes est un problème de plus en plus urgent.

Un centre de gravité effervescent

L'Allemagne et le Nigéria mènent une coopération étroite, par le biais notamment d'une commission binationale qui depuis cinq ans promeut les échanges en matière d'économie, d'énergie, de politique, de culture, d'éducation et de migration. En outre, le Nigéria joue un rôle important dans la mesure où il assume depuis des années une grande responsabilité dans le domaine de la politique de sécurité régionale et à travers son engagement considérable dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies. L'Allemagne soutient les efforts du Nigéria dans le cadre de l'initiative de renforcement des capacités du gouvernement fédéral, tout particulièrement dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram.

Au cours de sa visite, M. Steinmeier rencontrera le président Muhammadu Buhari avant d'inaugurer avec son homologue Geoffrey Onyeama la réunion de la commission binationale. Celle-ci sera l'occasion pour des groupes d'experts de discuter de l'avancement de la coopération dans les différents domaines et de développer de nouvelles stratégies.

Littérature, afrobeat, Nollywood

La littérature contemporaine, la musique afrobeat et le cinéma Nollywood sont autant d'exemples célèbres du dynamisme, de la diversité et de l'ouverture d'esprit du paysage culturel nigérian. Les échanges avec la scène culturelle en Allemagne et les institutions éducatives allemandes sont d'ailleurs nombreux. Par exemple, le Goethe-Institut est implanté dans la métropole côtière de Lagos depuis 1962, et l'Office allemand d'échanges universitaires permet chaque année à deux cents jeunes Nigérians d'étudier en Allemagne. Ces relations étroites dans le domaine de l'éducation se sont révélées fructueuses. À Abuja, M. Steinmeier rencontrera entre autres de jeunes Nigérians ayant fait le choix de revenir dans leur pays après avoir étudié à l'étranger. Aujourd'hui, ils font parler d'eux par de nouvelles start-up ou des initiatives médiatiques et culturelles.

SOURCE Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA), Allemagne

Nigeria

Aliko Dangoté mobilise un club d'Afrochampions pour le développement de l'Afrique

La première fortune d'Afrique, Aliko Dangote, a réuni, mercredi 18 octobre 2017, à Lagos au… Plus »

Copyright © 2016 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.