11 Octobre 2016

Togo: Inauguration du site des « side Events » et du village des partenaires

Les activités parallèles au sommet sur la sécurité maritime et le développement en Afrique ont démarré hier lundi à Lomé en présence de plusieurs experts.

Ces activités parallèles au sommet sur la sécurité maritime et le développement en Afrique ont démarré sur l'esplanade du Palais des congrès en présence du Premier ministre, représentant le chef de l'Etat. Selom Klassou a inauguré le site des « side Events » ainsi que le village des partenaires.

La cérémonie d'inauguration a vu la présence du ministre des affaires étrangères, Robert Dussey, et de plusieurs membres du gouvernement.

Il y avait également le président de l'Assemblée nationale, Dama Dramani, mais aussi Carlos Lopes, secrétaire général adjoint des Nations Unies, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique.

Ces « side events se veulent un lieu d'échanges et de débats sur 10 thématiques liées à la problématique de la sécurité maritime », a déclaré Selom Klassou en ouverture, avant d'indiquer qu'il importe que des réflexions soient menées sur les questions relatives à la piraterie maritime, la pêche illégale, la migration non-contrôlée et les trafics.

Après cette inauguration, les participants vont, du 10 au 14 octobre, discuter, échanger, visiter et aborder tous les aspects liés à la sécurité maritime. A cet effet, l'esplanade du Palais des congrès a été réservée pour des tables rondes.

Au total, 3000 mètres carré sont réservés pour les salles de conférences et des stands d'exposition qui accueillent une quarantaine d'exposants togolais et étrangers.

« Les pays africains ne doivent plus être tributaires des bonnes intentions des autres », a pour sa part affirmé Carlos Lopes qui trouve qu'il était temps qu'un sommet de ce genre réunisse les pays africains afin que des solutions soient trouvées aux défis que suscite le secteur.

Pour rappel, les quatre jours d'expositions et de tables rondes seront suivis le 15 octobre par la conférence des chefs d'Etat qui devra passer à l'adoption de la charte de Lomé sur la sécurité maritime.

Togo

A quoi s'attendent Edoh Komi et le MMLK au terme du dialogue inter-togolais ?

Il n'y a plus besoin d'aller demander au Pasteur Edoh Komi, président de ce mouvement pour le savoir. Puisque, au… Plus »

Copyright © 2016 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.