14 Octobre 2016

Ile Maurice: Prévention des catastrophes - Des jeunes aident dans la préservation de l'écosystème marin de Petite Rivière Noire

communiqué de presse

Une cinquantaine de jeunes âgés entre 14 et 20 ans procèderont au ramassage de déchets piégés/pris dans les racines et les branches de plantes de mangrove le samedi 15 octobre 2016 à Petite Rivière Noire (à proximité du terrain de football).

Le but est de sensibiliser les jeunes sur l'importance de préserver l'écosystème marin et côtier de cet endroit qui compte une importante concentration de mangrove qui se retrouve menacée par les matériaux en plastique et autres déchets. L'objectif est également d'encourager les jeunes à œuvrer en faveur de la préservation de ces plantes reconnus pour leur abilité à absorber rapidement le dioxyde de carbone et injecter l'oxygène dans l'atmosphère.

L'activité de samedi est organisée par le ministère de la Jeunesse et des Sports dans le cadre de la Journée internationale de prévention des catastrophes 2016 célébrée le 13 octobre. L'idée est de permettre aux jeunes mauriciens d'apporter leur contribution au niveau de l'action globale qui a été initiée dans plusieurs parties du monde afin de maintenir l'équilibre écologique vital pour l'environnement.

Les jeunes seront encadrés par les personnes ressources venant du ministère de l'Environnement, du Développement durable et de la Gestion des Désastres et des Plages, et de l'Association du Développement durable.

Mangrove et Avantages environnementaux

Les mangroves constituent une barrière naturelle contre la houle et les tempêtes sur les zones côtières et les établissements humains. L'énergie d'une vague peut être réduite de 75 % lorsqu'elle passe à travers 200 mètres de mangrove si cette dernière est en bon état. Grâce à sa capacité à briser la force des vagues, la mangrove protège des vies humaines et les constructions qui se trouvent sur le littoral.

Dans nombre de pays tropicaux frappés par les cyclones, les tempêtes et les ouragans, la mangrove permet de limiter les dégâts provoqués par le vent et la force des vagues.

Les principales causes de l'augmentation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère comprennent les émissions de dioxyde de carbone par la combustion des énergies fossiles et les modifications dans l'aménagement des sols. Par ailleurs, ce sont les forêts, les cultures, les sols et la matière organique qui piègent le carbone et aident à réduire la vitesse du changement climatique. Ainsi, selon des études, les mangroves fixent des quantités importantes de carbone. Il est estimé que les mangroves piègeraient 25,5 millions de tonnes de carbone par an.

De plus, les mangroves favorisent une importante vie marine et souvent elles servent d'abris pour des juvéniles de poissons ou crustacés dont les adultes sont trouvés plus au large.

A propos de la Journée

Le thème 2016 est Vivre pour raconter - Sensibilisation et réduction de la mortalité.

L'objectif de cette Journée est de promouvoir une culture mondiale de réduction des catastrophes, y compris les mesures de prévention, d'atténuation et de préparation. Depuis sa mise en place, en 1989, la Journée internationale de prévention des catastrophes, a pris de plus en plus d'ampleur pour devenir un événement majeur de sensibilisation mondiale célébré de différentes manières afin d'encourager les efforts visant à renforcer la résilience des collectivités et des pays face aux catastrophes.

Ile Maurice

Absence de Consulat - Les tribulations de la communauté mauricienne en Italie

Les Mauriciens vivant en Italie se sentent délaissés par leur patrie. C'est ce qu'a déclaré… Plus »

Copyright © 2016 Government of Mauritius. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.