16 Octobre 2016

Seychelles: Le nouveau président fait un plaidoyer pour l'unité nationale

Photo: Présidence Seychelles
Danny Faure

«Personne n'est au-dessus de la loi et la loi s'applique à tout le monde.» C'était là en substance le principal message du nouveau président des Seychelles. Danny Faure, lors de son discours à la cérémonie de la passation de pouvoir, ce dimanche 16 octobre., Danny Faure a notamment fait un véritable plaidoyer pour l'unité nationale.

Selon lui, pour cela le peuple seychellois doit passer par une étape de «vraie réconciliation». «Pour atteindre l'unité nationale, il faut se réconcilier. Que nos différentes opinions politiques soient la source d'une force qui dynamisera notre démocratie au lieu de l'étouffer», a-t-il souligné dans son discours publié sur le site de la State House des Seychelles.

Dans le même élan, le nouveau Président des Seychelles a fait un appel pour que tous les citoyens seychellois soient traités avec égalité. Et d'ajouter qu'il croit aussi dans un système de protection sociale universel.

Une bonne partie du discours de Danny Faure était consacrée au président sortant, James Michel. «Je vous salue pour votre dévouement au service du peuple seychellois», a-t-il déclaré.

Danny Faure a occupé le poste de vice-président pendant six ans avant d'accéder au poste de président des Seychelles. Cela, après la démission surprise de James Michel survenu le 27 septembre dernier. C'est à compter de de dilanche après la cérémonie de passation de pouvoir, que Danny Faure a pris officiellement ses fonctions en tant que président des Seychelles.

En savoir plus

Dernier jour de présidence pour James Michel

Dimanche soir 16 octobre, James Michel ne sera plus le président de l'archipel des Seychelles. C'est en effet ce… Plus »

Copyright © 2016 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.