25 Octobre 2016

Maroc: Tournée du Roi du Maroc en Afrique de l'Est - Après le Rwanda, la Tanzanie

Photo: liberation
S.M le Roi et le Pt. John Pombe Magufuli président la cérémonie de signature de 22 conventions et accords bilatéraux

Le Roi Mohammed VI est arrivé, dimanche en fin d'après-midi à Dar es Salam, pour une visite officielle en Tanzanie, deuxième étape, après le Rwanda, d'une tournée royale, entamée le 18 octobre courant et qui le conduira également en Ethiopie pour asseoir les bases d'une coopération approfondie entre le Maroc et les pays de cette région anglophone de l'Afrique.

A sa descente d'avion à l'aéroport international Julius Nyerere de Dar es Salam, le Souverain marocain a été accueilli par le président de la République Unie de Tanzanie, John Pombe Magufuli et par une foule nombreuse de tanzaniennes et de tanzaniens ainsi que par des spectacles de troupes folkloriques populaires locales.

D'entrée de jeu, Mohamed VI surprendra. En effet, à son arrivée au palais présidentiel, le Roi, que des troupes traditionnelles locales accueillaient au son de leur tambour, s'avancera vers l'un des artistes pour prendre ses baguettes et, devant les caméras des journalistes, se mettre à tambouriner et jouer de la percussion. Surpris d'abord, puis se laissant prendre au jeu, le président tanzanien en fera de même pour accompagner le monarque qui se donnait du plaisir à jouer de la percussion et la vidéo, largement relayée, fait, déjà, le buzz sur les réseaux sociaux.

Comme quoi, cette visite royale en Tanzanie, même si elle s'inscrit dans le cadre du retour du Maroc au sein de l'Union Africaine, restera historique à tous les niveaux. Parce que la première depuis l'accession du Souverain au trône, et parce qu'elle marque un tournant dans les relations bilatérales entre les deux pays, Sa Majesté étant en Tanzanie avec le cœur et la raison, le royaume chérifien essayant, en effet tout au long de ces dernières années, de recentrer ses relations diplomatiques et stratégiques avec les autres pays du continent.

Au cours de cette première journée à Dar es Salam, le Souverain a eu des entretiens en tête-à-tête avec le président tanzanien au cours desquels les questions bilatérales ont été abordées. Les grands sujets de l'heure sur les plans international, régional et continental ont été soulevés ainsi que le dossier du retour du Maroc au sein de l'Union Africaine (U.A). Par la suite, les deux Chefs d'Etat ont échangé des présents symboliques, avant que le Souverain ne décore le président tanzanien du Wissam Al Mohammadi, la plus haute distinction du Royaume.

Au terme de ces entretiens, le Roi du Maroc et le Président tanzanien ont présidé la cérémonie de signature de 22 conventions couvrant un large éventail de secteurs tels que la coopération économique, scientifique et culturelle, l'établissement d'un mécanisme de consultations politiques, le domaine des hydrocarbures, énergies, mines et géologie, le transport aérien, l'agriculture, les pêches maritimes, les engrais, les énergies renouvelables, le tourisme, l'établissement et le développement de l'assurance de culture en Tanzanie, la promotion de Clusters Industriel et Logistique, le développement de corridors logistiques et ferroviaires entre les ports et les clusters industriels en Tanzanie, le partenariat entre les patronats des deux pays, la santé, le secteur des banques, la promotion et le financement des échanges commerciaux et de l'investissement en Afrique, l'assurance, ainsi que la création d'une unité de valorisation et de conditionnement de thé haut de gamme.

Une stratégie qui s'accompagne par une forte implantation des grandes sociétés marocaines en Afrique subsaharienne. Les groupes bancaires, des télécommunications, du BTP, etc. sont présents dans près d'une vingtaine d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique Centrale.

La tournée de Mohammed VI qui se poursuivra par l'Ethiopie, promet de redonner de la vigueur aux relations entre le Maroc et les pays d'Afrique Orientale anglophones. Cela est d'autant plus vrai que Mohammed VI tente, ici et là, de faire adhérer à sa position, voire ramener les uns et les autres parmi les pays est-africains à une position plus mesurée sur la question du Sahara occidental.

En savoir plus

SM le Roi donne le coup d'envoi de la construction d'une nouvelle mosquée à Dar es Salam

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, accompagné de SA le Prince Moulay… Plus »

Copyright © 2016 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.