27 Octobre 2016

Libye: L'UE lance une mission de formation des garde-côtes libyens

Plus de 90% des migrants qui se dirigent vers le sud de l'Italie partent des côtes libyennes. L'Union européenne a donc lancé ce jeudi 27 octobre la mission de formation de garde-côtes libyens, pour contribuer à la traque des trafiquants d'êtres humains. Rien qu'au cours des dernières heures, des dizaines d'adultes et d'enfants ont perdu la vie, suite au naufrage de leur embarcation dans les eaux libyennes.

Pour des raisons de sécurité, la mission n'a pas été très détaillée par le contre-amiral italien Enrico Credendino. Il est le chef de l'opération Sophia dans le cadre de laquelle s'inscrit la formation d'environ 80 garde-côtes libyens sélectionnés par le commodore Abdallah Toumia, en charge des garde-côtes par le gouvernement d'union nationale.

Les candidats choisis ont été embarqués à bord du navire militaire italien le San Giorgio. Leur formation, d'une durée de quatre mois, débutera par un entrainement en mer. Elle sera suivie d'un entrainement au sol, dans un pays de l'Union européenne ou, si les conditions le permettent, en Libye.

La dernière étape, elle, se déroulera à bord de bateaux libyens, l'objectif final étant de mieux contrôler les départs d'embarcations en direction de la Sicile, et donc, de traquer les réseaux de passeurs. Il s'agit également de fournir aux Libyens toutes les capacités nécessaires aux opérations de secours en Méditerranée.

En savoir plus

Nombre record de réfugiés et migrants morts en traversant la Méditerranée, selon le HCR

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est dit alarmé par le niveau… Plus »

Copyright © 2016 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.